Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Pilot Touring 2009 : essai routier

Honda Pilot Touring 2009 : essai routier

Le mastok! Par ,

Il a huit places et quatre roues motrices. Il peut remorquer deux VTT ou transporter une partie des bagages des scouts de votre unité lorsqu’ils partiront pour leur camp d’été. Son habitacle se pare néanmoins de cuir et propose l’agrément d’une chaîne audio-vidéo aux occupants de ses banquettes arrière. Voilà le Honda Pilot Touring, un utilitaire luxueux conçu pour vous permettre d’ajouter un peu de n’importe où, de n’importe quoi et de n’importe quand à votre quotidien.

Le Pilot 2009 adopte une carrure imposante, qui lui donne plus de présence.

Le Honda Pilot fait partie de ces gros utilitaires modernes conçus pour transporter beaucoup de passagers, beaucoup de colis ou beaucoup d’égo! Il se compare à des véhicules comme le GMC Acadia et le Toyota Highlander.

Une espèce menacée? Pas vraiment. Aux États-Unis, récemment, lorsque le prix du carburant a baissé, les ventes de ces véhicules ont augmenté! Preuve que les automobilistes nord-américains ne réclament pas tous des Prius et des Volt...

Un vrai mastok!
Pour 2009, le constructeur nippon a changé l’allure anodine du modèle antérieur, qui passait aisément inaperçu. Le nouveau Pilot adopte une silhouette caractérielle réalisée pour ne laisser personne indifférent. On aime ou on déteste, mais on le remarque sans conteste!

Par rapport au première modèle, lancé durant l’été 2002, ce Pilot paraît mastok, pour paraphraser Honoré de Balzac. Des formes plus droites et verticales, une surface vitrée réduite qui s’encastre davantage, des arches de roues aux contours très définis, une calandre au dessin géométrique polygonal, tout est là pour accentuer la carrure de la bête et lui donner plus de présence.

Ses dimensions ont changé, mais pas radicalement. Par rapport au modèle qu’il remplace, il est légèrement plus long, plus large et plus haut. Même son empattement a gagné des centimètres, mais si peu.

Ces changements marginaux expliquent le faible gain de poids, limité à quelques dizaines de kilos selon le modèle. L’habitabilité, déjà très bonne auparavant, n’a guère changé pour la même raison.

Une nouveauté du nouveau Pilot est la colonne de direction inclinable qui est désormais également télescopique.