Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jaguar XF Luxe Premium 2009 : essai routier

Jaguar XF Luxe Premium 2009 : essai routier

Par ,

Après cinq ans d'effort et de pression de ma part, les représentants de Jaguar ont enfin accepté de me prêter une de leurs voitures de presse pour un essai routier.

Il faut dire que j'ai déjà été propriétaire d'un atelier indépendant qui réparait des Jaguar. J'ai aussi été membre du Club des propriétaires de Jaguar de l'Ontario pendant plusieurs années et servi de juge pour quelques-uns de leurs concours.

Toute voiture signée Jaguar promet une conduite et une performance dignes d'un grand félin.

Soit la compagnie craignait que j'allais être trop critique à l'endroit de leurs modèles, soit le budget limité du groupe Ford ne permettait pas à son département des relations publiques de mettre un grand nombre de véhicules à la disposition des médias. Advenant la première hypothèse, comment aurais-je pu dire du mal à l'endroit de la toute nouvelle Jaguar XF 2009, moi qui salivais et rêvais de conduire cette sensationnelle berline depuis que je l'ai aperçue pour la première fois en 2007?

J'ai déjà fait le saut à l'intérieur dans le cadre de salons automobiles, mais je tenais absolument à l'emmener avec moi sur la route pour me faire une vraie bonne idée. Ce n'est pas qu'une question de look! Toute voiture signée Jaguar promet une conduite et une performance dignes d'un grand félin.

Eh bien, je lève mon chapeau! Après avoir passé une semaine entière en compagnie de la majestueuse XF, je trouve terriblement dommage qu'on ne la croise pas à tous les coins de rue. En effet, vous ne trouverez jamais de véhicules comparables pour le même prix (PDSF de 59 800 $ pour la version d'entrée de gamme, 65 800 $ pour la Luxe Premium et 77 800 $ pour celle au V8 suralimenté).

Le design extérieur est presque parfait, si vous voulez mon avis. Je dis «presque» parce que je ne suis pas encore tout à fait convaincu de la calandre. Pour moi, elle a l'air un peu trop plastique. En outre, je pense que l'emblème de Jaguar aurait dû être monté sur le capot. Petits détails, j'en conviens, surtout quand on considère à quel point le reste de la voiture est sublime.

Un petit bouton illuminé sur la console centrale nous invite à réveiller le coeur de la voiture.