Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Commander Limited 2010 : essai routier

Jeep Commander Limited 2010 : essai routier

Le nouveau Hummer Par ,

Je me trouve plutôt langue sale pour prétendre ceci, mais je ne peux m’en empêcher. Maintenant que Hummer, pourvoyeur de grosses machines brutales et énergivores, a été sacrifié par GM, les environnementalistes devront maintenant se dénicher une nouvelle cible.

Notre moyenne de 16,1 L/100 km ne justifie guère de se péter les bretelles. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Parmi tous les VUS intermédiaires et pleine grandeur sur notre marché, le Commander semble être celui qui ressemble le plus à un Hummer : sa forme carrée, son gabarit et son allure militaire le privent de démontrer toute forme de verdure.

Et cela, c’est avant que vous disiez à votre voisin quelle quantité de carburant ce Jeep consomme. Notre moyenne de 16,1 L/100 km ne justifie guère de se péter les bretelles, et si vous empruntez rarement l’autoroute, votre moyenne se chiffrera plutôt à environ 18 L/100 km. Le système de désactivation de cylindres du V8 HEMI de 5,7 litres ne semble s’animer que lorsqu’on lève le pied, ce qui n’aide pas beaucoup.

Quand même, avec 357 chevaux et un couple de 389 livres-pied, le 0 à 100 km/h s’accomplit en 7,9 secondes, ce qui est assez rapide pour un quatre-pattes de 5 200 livres. Et ce rugissement menaçant du HEMI reste un excellent générateur de testostérone; bon, devriez-vous le choisir plutôt que le V6 de 3,7 litres de base? Si vous me laissez décider pour vous, je vais dire oui, puisque leurs cotes de consommation d’essence sont quasi-identiques de toute façon.

Vous profiterez également d’une grande capacité de remorquage; le V6 peut tirer jusqu’à 3 500 livres, alors que le V8 peut en remorquer jusqu’à 7 200. Voici alors une autre raison d’opter pour le plus gros moteur.

De plus, le Commander demeure un solide choix pour dévaler les sentiers hors route. Notre véhicule d’essai intègre le système Quadra-Drive II de Jeep, qui divise la puissance à 48% en avant et 52% en arrière. Lorsque le système détecte une perte d’adhérence, il peut canaliser 100% de la puissance vers l’essieu qui a le plus de traction, et une gamme basse est également incluse.

Il s’agit d’une opinion personnelle, évidemment, mais je ne passe pas des heures à admirer l’esthétique du Commander, et ce n’est pas parce que je n’aime pas le look classique d’un Jeep. La Patriot réussit mieux à conserver cette allure traditionnelle tout en étant moderne.

Avec 357 chevaux et un couple de 389 livres-pied, le 0 à 100 km/h s’accomplit en 7,9 secondes. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)