Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Kia Sorento 2021 : le défi commence

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai le Kia Sorento 2021 de nouvelle génération.

Durant la période des fêtes, Kia a procédé au lancement de la quatrième génération de son modèle Sorento. Parce qu’on est en pleine pandémie, la procédure a été différente et unique ; la compagnie nous a livré un véhicule et nous l’a laissé pour deux semaines. Votre humble serviteur a eu l’honneur d’en faire la découverte. Voici donc un compte rendu de ce premier contact.

Transformation importante
La première chose qui frappe avec ce nouveau Sorento, c’est l’ampleur de la transformation qu’il a subie. Un design complètement repensé, une nouvelle plateforme, deux nouvelles mécaniques, une structure rigidifiée, un habitacle entièrement revu, bref, il n’y a que le nom qui est demeuré le même.

Tous ces changements font qu’on profite d’un produit grandement amélioré. Même que ce qu’on nous propose est très solide. Voici de quelle façon ça se présente.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Kia Sorento 2021, profil
Photo : Kia
Kia Sorento 2021, profil

Style accrocheur
Le style d’un véhicule demeure toujours une question de goûts. On évitera de s’étendre là-dessus, mais pas avant de mentionner qu’on se trouve en face de quelque chose de reconnaissable et distinct, tant à l’avant qu’à l’arrière. Ça, en soi, c’est rafraîchissant.

Une bonne note à l’intégration de l’essuie-glace arrière, dans la partie supérieure du hayon, à l’abri des intempéries. Le hic, c’est que de la façon dont il se déploie, la surface qu’il nettoie n’offre pas une visibilité maximale. Rien n’est parfait.

Plateforme et mécaniques
La nouvelle plateforme, la N3, se présente plus légère et plus rigide. L’empattement a gagné 35 mm, ce qui sert surtout la deuxième rangée où 93 mm de dégagement a été ajouté. Les avantages sont aussi bien perceptibles sur la route ; j’y reviens.

Mécaniquement, deux nouveaux moteurs servent le modèle. Avec les deux premières versions (LX et LX Premium), un 4-cylindres de 2,5 litres vient remplacer le 4-cylindres de 2,4 litres. Sa puissance de 191 chevaux et 182 livres-pieds de couple représente un gain par rapport à l’ancien moulin, tout comme sa cote de consommation annoncée à 9,7 litres aux 100 kilomètres (elle était de 10,2 litres).

Avec les quatre autres versions (X-Line, EX, EX+ et SX), on a droit à un 4-cylindres turbo de 2,5 litres, lequel crache 281 chevaux et 311 livres-pieds de couple. Vous allez le constater plus loin, ce moteur ne manque pas de souffle. Il consomme aussi moins que le V6 de 3,3 litres qui a été remplacé (9,9 litres vs 11,1 litres).

Kia Sorento 2021, arrière
Photo : D.Rufiange
Kia Sorento 2021, arrière

Le bémol, c’est que la capacité de remorquage qu’il autorise n’est que de 3500 livres ; elle était de 5000 avec le moteur V6. Kia mise sur le fait que le Telluride est là pour ceux qui souhaitent cette capacité. Le pari est risqué, car certains ne voudront pas d’un modèle plus gros, surtout que le Sorento n’est déjà pas petit VUS. Kia doit s’attendre à perdre quelques clients ici.

Chaque Sorento 2021 est livré avec la traction intégrale, trois rangées de sièges et une boîte automatique à huit rapports.

Kia Sorento 2021, intérieur
Photo : D.Rufiange
Kia Sorento 2021, intérieur

L’habitacle
À l’intérieur, Kia a osé avec un design différent, surtout marqué par des buses d’aérations distinctes qui caractérisent la présentation. La signature est forte. Certains aiment, d’autres non. Personnellement, cette différence me plaît.

Notre version SX, qui repose au sommet de la hiérarchie, ne manquait bien sûr de rien avec un groupe d’instruments entièrement numérique sur écran de 12,3 pouces, un deuxième écran de 10,25 pouces pour le système multimédia, et le moniteur d’angles morts qui nous montre les images captées par les caméras latérales en temps réel lorsque les clignotants sont activés.

On pourra retrouver jusqu’à huit ports USB à l’intérieur. Quant à l’écran du système multimédia, sa taille sera de 8 ou de 10,25 pouces, selon la version ou l’option sélectionnée. L’approche UVO est aussi de la partie avec toutes ses fonctionnalités et un abonnement de trois ans. Les sièges chauffants et ventilés, les écrans pare-soleil à la deuxième rangée, un volant chauffant, des sons d’ambiances (inutiles) fournis par le système multimédia, autant d’éléments qui sont aussi de la partie. L’équipement est complet.

Kia Sorento 2021, deuxième rangée de sièges
Photo : D.Rufiange
Kia Sorento 2021, deuxième rangée de sièges

Pour ce qui est de la qualité, c’est généralement bien en ce qui a trait aux matériaux, mais quelques plastiques durs sont toujours présents et n’ont pas leur place dans un véhicule de quelque 50 000 $ (les prix sont au bas). La qualité d’assemblage nous a semblé décente, mais pas impressionnante (quelques craquements ici et là).

Pour ce qui est des caractéristiques de sécurité, deux pages du communiqué de presse leur sont consacrées. On ne se lancera pas sur ce thème, mais disons simplement que l’offre est complète, notamment avec une fonction de conduite semi-autonome qui permet de laisser le volant sur de longues distances sur l’autoroute.

Au volant
Le style, ou encore l’habitacle, ça demeure une question de goûts. Si le modèle vous plaît, c’est au volant qu’il va ultimement vous convaincre… ou non. Suite à ce premier contact, je vous confirme qu’il devrait vous séduire.

Poruquoi ? Parce que dès les premiers kilomètres, on sent la rigidité et la légèreté accrues du châssis. On a l’impression que le Sorento est plus petit qu’il ne l’est. Et le moteur turbo fait le travail, sérieux. Le véhicule sort des blocs rapidement et les reprises, qu’elles soient à 30, 50 ou 80 km/h, sont vives. La rétroaction offerte par la direction est aussi au poil. Bref, on se plaît aux commandes.

Et tout ça se vit dans un confort très appréciable, doublé d’une bonne insonorisation. En vérité, chercher des défauts à la conduite du Sorento est un exercice qui devient rapidement futile. Kia accouche ici d’un produit qui rehausse la barre en matière de conduite dans cette catégorie.

Kia Sorento 2021, avant
Photo : D.Rufiange
Kia Sorento 2021, avant

Le défi
Le Sorento est présentement le véhicule le plus vendu de l’entreprise au Canada. La nouvelle mouture est améliorée en tout point, ce qui est de bon augure pour la suite des choses. Cela dit, Kia croit que le Seltos va s’imposer en 2021 ; c’est à voir.

Si je parle de défi pour le Sorento, c’est que le plus difficile reste à venir pour lui et pour son créateur. Depuis 10 ans, les progrès enregistrés par la firme ont été incroyables et personnellement, je ne me suis pas gêné pour encenser cette progression, tant en matière de qualité que de fiabilité.

Or, au cours des dernières années, de nombreux rappels sont venus entacher tout ça. Pas plus loin qu’en décembre dernier, quelque 300 000 véhicules étaient rappelés pour des risques d’incendie, incluant des Sorento de deuxième génération.

Et là, l’entreprise nous arrive avec de nouvelles mécaniques. Tout ça fait réfléchir. Il ne serait pas prudent de ma part de ne pas vous inviter à la prudence. En fait, pour ce nouveau modèle, je prioriserais la location avant l’achat.

Kia Sorento 2021, hayon
Photo : D.Rufiange
Kia Sorento 2021, hayon

Conclusion
Le Sorento vient de faire plusieurs pas devant, mais aussi un pas en arrière avec une capacité de remorquage plus faible. On pourrait aussi dire qu’il danse avec de nouvelles mécaniques qui devront nous prouver qu’elles sont à leur place. Et n’oublions pas les versions hybrides et hybrides enfichables, attendues l’été prochain.

La réputation du modèle est bonne au moment d’écrire ces lignes. Le défi sera de la conserver comme telle, voire de la solidifier. Le défi est entier pour Kia, et il ne fait que commencer.

Atteindre les plus hauts sommets est une chose ; y demeurer en est une autre.

Prix du Kia Sorento 2021:

LX+ :             33 995 $
LX Premium : 36 495 $
X-Line :          39 495 $
EX :               40 995 $
EX+ :             43 995 $
SX :               47 495 $

Kia Sorento 2021, sur la neige
Photo : D.Rufiange
Kia Sorento 2021, sur la neige

On aime

Conduite très solide
Style accrocheur (extérieur et intérieur)
Moteur turbo convaincant

On aime moins

La capacité de remorquage qui est moindre
Certains plastiques durs à bord de la version SX
Certaines caractéristiques de sécurité sont très intrusives (ex. : régulateur de vitesse adaptatif)

La concurrence principale

Honda Pilot
Hyundai Santa Fe
Toyota Highlander
Volkswagen Atlas

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Kia Sorento 2021
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Rufiange
Photos du Kia Sorento 2021