Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Mercedes-Benz GLE 350 2021 : la version de base vaut-elle la peine ?

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai le Mercedes-Benz GLE 350 2021.

On l’a connu sous le nom de ML. Rappelons-nous, il avait marqué l’imaginaire à son arrivée sur le marché en 1997 comme premier VUS à grande diffusion chez Mercedes-Benz, si on oublie le Classe G, bien sûr.

Conséquemment, il a connu du succès dès le départ. Cependant, il a aussi marqué l’imaginaire pour une autre raison ; sa faible qualité de construction et sa piètre fiabilité. Mercedes-Benz a cependant fait fi des critiques pour persister et signer. Au passage, les générations ont, une à une, pris du galon.

Lors de son avant-dernière refonte, celle pensée pour l’année 2012, le ML entrait dans les ligues majeures. En 2015, il adoptait la nouvelle nomenclature toujours en vigueur chez Mercedes-Benz et devenait le GLE. L’an dernier, il était repensé pour amorcer la décennie avec aplomb.

Et c’est ce qu’il fait. Il s’est bien débrouillé en année de pandémie et 2021 promet d’être sa meilleure campagne depuis plusieurs au chapitre des ventes. Et qu’est-ce qui le rend si populaire ?

Après sa petite histoire, voici sa petite réalité… et les secrets qui la rendent si profitable pour l’entreprise qui lui a donné vie. Car, après tout, il faut voir ce véhicule pour ce qu’il est aussi pour Mercedes-Benz ; une véritable vache à lait.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Mercedes-Benz GLE 350 2021, profil
Photo : D.Rufiange
Mercedes-Benz GLE 350 2021, profil

Un GLE pour tout le monde
On vous présente ici la version 350 du GLE, mais sachez que la famille compte plusieurs variantes et que chacune ne s’adresse pas au même acheteur. On revient dans quelques instants au modèle qui nous intéresse ici, mais avant, un tour de la famille pour bien comprendre la stratégie.

De 255 à 603 chevaux
À travers une gamme donnée, il est usuel de trouver différentes versions d’un modèle, chacune offrant des niveaux d’équipement appropriés à la hiérarchie en place. Avec le GLE, on retrouve cette approche, mais elle est aussi marquée par ce que l’on découvre sur le capot.

Et quatre fois plutôt qu’une. Oui, quatre !

La dotation s’amorce avec la version 350 et son moteur 4-cylindres turbo de 255 chevaux et 273 lb-pi de couple. Ça se poursuit avec le modèle 450, cette fois pourvu d’un 6-cylindres turbo de 3 litres, cette fois capable de 362 chevaux et 369 lb-pi de couple.

Mercedes-Benz GLE 350 2021, moteur
Photo : D.Rufiange
Mercedes-Benz GLE 350 2021, moteur

Puis viennent les déclinaisons AMG. D’abord la 53 qui profite de la même mécanique, mais réglée pour cracher plus de puissance. On fait ici état de 429 chevaux et 384 lb-pi de couple. Enfin, avec la variante AMG 63 S, c’est un V8 biturbo de 4 litres qui habite le compartiment moteur, poussant l’orgie à 603 forces et 627 lb-pi de couple. Un système d’hybridation légère épaule chaque bloc.

Une boîte de vitesse à neuf rapports, réglée plus sportivement chez AMG, est d’office partout, tout comme la traction intégrale 4Matic.

Laquelle est la plus intéressante ? Honnêtement, ça dépend de vos envies et de vos besoins. À mon humble avis, l’équilibre se trouve avec la variante 450 qui est suffisamment puissante pour bien représenter le logo qui orne l’avant, mais pas complètement hors prix comme les versions AMG.

Et de toute manière, que faire de 603 chevaux avec nos routes au pays ? Les modèles AMG sont taillés sur mesure pour l’Allemagne, mais bon, la compagnie ne perd à rien à les offrir ici, surtout que la clientèle en redemande.

Que voulez-vous ; parfois, le succès se mesure en chevaux-vapeur.

Mercedes-Benz GLE 350 2021, trois quarts arrière
Photo : D.Rufiange
Mercedes-Benz GLE 350 2021, trois quarts arrière

Le modèle 350
Et la version d’entrée de gamme 350 ? Elle n’est pas dénuée d’intérêt, mais malgré tout le bon vouloir et la compétence du 4-cylindres qui l’anime, un gros VUS de luxe qui répond à un moteur de petite cylindrée, ça ne m’allume pas. Le virage électrique va éliminer cette sensation, mais en attendant, il s’agit d’une réalité tangible.

Mais ça demeure une question d’opinion. Vous pourriez trouver le mariage tout à fait correct. Si c’est le cas, grand bien vous fasse. Je crois seulement qu’avec le 6-cylindres sous le capot, la livrée 450 est plus convaincante. Et la différence de prix ? Le modèle 350 est proposé à partir de 69 990 $, la mouture 450 à quelque 77 000 $.

Avec les produits AMG, on est ailleurs avec des factures respectives d’environ 92 000 et 133 000 $.

Et pour vous donner une idée supplémentaire des raisons pour lesquelles j’opterais pour un GLE 450 plutôt que 350, prenons les deux exemples suivants. Bien que les deux véhicules profitent de la traction intégrale 4Matic, ses réglages sont plus variés avec le modèle 450. Concrètement, le couple peut être distribué en proportion 50/50 (avant et arrière) avec le GLE 350. Avec le 450, ça peut aller de 0 à 100 % à chaque essieu.

De plus, en option, il est possible de sélectionner le système E-Active Body Control qui gère la fermeté des ressorts et des amortisseurs, tout comme la hauteur de la suspension à chaque roue. Ça change tout en ce qui a trait au comportement.

Les exemples du genre sont nombreux. Disons que pour vous concocter un GLE au poil, vous avez plus de choix avec le modèle 450. Et c’est sans compter qu’à la base, l’offre plus intéressante.

Mercedes-Benz GLE 350 2021, intérieur
Photo : D.Rufiange
Mercedes-Benz GLE 350 2021, intérieur

Quant à l’expérience au volant, vous aurez deviné qu’elle varie énormément d’un GLE à un autre. Avec le 350, l’accent est mis sur le confort et c’est ce qu’il faut rechercher. La performance est correcte, sans plus, mais oubliez toute notion de sportivité ; le comportement est plus mollasson que ferme. Encore là, ça nous renvoie aux choix d’une version 450 dûment équipée.

Pour ce qui est de la vie à bord, là, c’est nickel. La qualité, l’insonorisation, le confort, c’est sans reproche. Quant à l’équipement, il faut faire des choix, ou des compromis, avec le modèle 350.

D’ailleurs, concernant la question des options. Chez Mercedes-Benz, comme à toutes les adresses de luxe allemandes, la quantité offerte est ahurissante, à l’instar de leur prix.

Évaluez bien vos besoins avant de succomber ; votre portefeuille ne s’en portera que mieux.

Et considérez aussi les frais d’entretien au-delà de la garantie offerte par le fabricant. La location est donc à prioriser si votre budget n’est pas illimité.

Mercedes-Benz GLE 350 2021, calandre
Photo : D.Rufiange
Mercedes-Benz GLE 350 2021, calandre

Conclusion
Le GLE demeure une bonne affaire, mais à court terme. Je ne m’engagerais pas sur une très longue période avec ce véhicule. Son excellente valeur de revente fait qu’on peut profiter de mensualités raisonnables (dans la catégorie), mais j’y reviens une fois de plus, tout va dépendre de vos choix.

La facture peut grimper très rapidement.

On aime

Le choix offert aux consommateurs
Qualité de construction et de finition
Système multimédia MBUX et présentation intérieure

On aime moins

Prix des groupes d’options
Aspect un peu dénudé de la version 350
Comportement un peu paresseux (version 350)

La concurrence principale

Acura MDX
Audi Q7
BMW X5
Cadillac XT5
Genesis GV80
Land Rover Defender 110
Lincoln Nautilus
Porsche Cayenne

Mercedes-Benz GLE 350 2021, arrière
Photo : D.Rufiange
Mercedes-Benz GLE 350 2021, arrière

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mercedes-Benz Classe GLE 2021
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Rufiange
Photos du Mercedes-Benz GLE 350 2021