Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz Sprinter 4x4 2015 : premières impressions

Mercedes-Benz Sprinter 4x4 2015 : premières impressions

1er sur le marché, 1er avec 4 roues motrices Par ,

Il y a plusieurs années, Mercedes-Benz a secoué le marché des véhicules commerciaux en Amérique du Nord en offrant son Sprinter vendu en Europe. Il s'agit d'un produit de qualité avec une très grande capacité de chargement, un moteur diesel fiable et une faible consommation de carburant. Étant donné le succès du Sprinter, Ford et Chrysler-Fiat ont répliqué en lançant le Transit et le Ram ProMaster, respectivement. 

En 2015, le constructeur allemand fait à nouveau preuve de leadership en proposant le tout premier fourgon à 4 roues motrices de la catégorie.

Quoi de neuf avec le Sprinter?
En plus d'étirer ses intervalles d'entretien à 30 000 kilomètres et d'inaugurer un système d'aide contre les vents latéraux (de série sur tous les modèles 2500), le Mercedes-Benz Sprinter 2015 devient le seul fourgon 2500 ou 3500 à offrir une version 4x4 en Amérique du Nord.

Conçu par le spécialiste autrichien Oberaigner et intégré au processus de montage à l'usine, le système à 4 roues motrices en question exige un supplément à l'achat de 6 100 $. Or, pour 1 300 $ de plus, on peut obtenir un système à 2 régimes (bas et haut), alors je crois qu'il serait stupide de s'en passer. Celui-ci commande un engrenage supplémentaire dans le boîtier de transfert qui réduit d'environ 40 % le rapport de vitesse entre le moteur et les roues.

Le Sprinter peut se mettre en mode 4x4 n'importe quand en deçà de 10 km/h, mais il doit être stationnaire pour activer le bas régime. La puissance est répartie automatiquement dans une proportion de 35/65. Bien que des différentiels verrouillables ne soient pas disponibles, le contrôle de la traction inclus de série a été conçu pour travailler de pair avec le système à 4 roues motrices et il se sert des freins pour prévenir le patinage des roues.

En passant, tous les fourgons Sprinter 2500 utilitaires et de tourisme ainsi que tous les fourgons Sprinter 3500 utilitaires peuvent se doter de 4 roues motrices... à condition qu'ils renferment le V6 turbodiesel de 3,0 litres. Ce dernier génère 188 chevaux et 325 livres-pied de couple via une boîte automatique à 5 rapports.

Conduire le Mercedes-Benz Sprinter 4x4 2015
Nous avons fait l'essai du nouveau Sprinter 4x4 dans le nord de la Colombie-Britannique, parcourant quelque 1 000 kilomètres sur des routes montagneuses avant d'en arriver à la partie la plus intéressante et révélatrice : des chemins de bûcherons sur lesquels nous sommes restés pendant plusieurs heures. Pourtant, la majorité des propriétaires ne rencontreront guère des situations plus difficiles qu'un chantier de construction boueux et glissant. Mercedes-Benz ne fait vraiment pas les choses à moitié et désirait nous prouver tout ce dont son Sprinter 4x4 est capable. Mission accomplie!

Pour accommoder le système, les ingénieurs ont dû relever le devant du fourgon de 100 millimètres et le derrière de 75 millimètres. Ça ne semble pas être une grosse différence, mais je vous jure que 2 de mes chers collègues l'ont appris à leurs dépens. J'ai donc tâché de m'en rappeler chaque fois que je débarquais du Sprinter pour ne pas me retrouver moi aussi les 4 fers en l'air.

Durant l'essai, nous avons souvent changé de modèle pour comparer les attributs de chacun, mais j'ai trouvé qu'ils se comportaient tous de manière semblable. Sur la route, le Mercedes-Benz Sprinter 4x4 2015 se conduisait étonnamment bien, presque comme une voiture (il faut dire que j'ai passé une bonne partie de ma vie au volant de Ford Transit, de Bedford CF et de Volkswagen LT, alors vous comprendrez mon choc). En fait, même avec un Sprinter 3500 4x4 à roues arrière doubles qui ne transportait aucune charge, le confort et le silence de roulement étaient fantastiques. Sérieusement, j'en ferais volontiers mon moyen de transport de tous les jours. On jouit d'une position de conduite haute et dominante, d'une excellente visibilité avant et de sièges qui donnent l'impression de flotter sur la route.

Évidemment, plus la charge est grande, plus le moteur doit travailler. Or, je n'ai jamais trouvé que le V6 turbodiesel de 3,0 litres manquait de puissance. Le levier de vitesses m'a certes paru manquer de souplesse, mais c'est une lacune qui se corrigera probablement avec le temps.

Sur les chemins de bûcherons, tout ce qu'il y avait à faire était d'appuyer sur un bouton. Petit aveu : 2 tentatives ont été nécessaires pour actionner le mode 4x4. Le Sprinter préfère être en mouvement ou encore placé au point mort, ce qui est quand même typique de ce genre de système. Une fois en marche, nous avons facilement affronté la neige, la boue et les ornières. Je dirais même que le Mercedes-Benz GL qui nous montrait la voie semblait en arracher plus que nous (peut-être la faute des pneus?). Malgré un usage abusif, nous n'avons entendu que quelques cognements provenant d'en dessous; au terme de la journée, le seul dommage apparent était un couvre-moyeu en plastique légèrement craqué (ça vous donne une idée de la profondeur des ornières!).

4x4 saisons
Encore une fois, Mercedes-Benz prend la tête. Que vous ayez besoin de circuler sur un chantier de construction en toute saison ou que vous soyez comme ce livreur d'UPS qui refusait d'emprunter la route menant à ma ferme parce qu'il y avait un pouce de neige au sol, le Sprinter 4x4 2015 vous comblera. 

À Ford, Ram et les autres de riposter! 
  

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mercedes Sprinter 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler