Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Ralliart 2005 (Extrait vidéo)

Mitsubishi Lancer Ralliart 2005 (Extrait vidéo)

Elle évoque l'Evo ! Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur la Mitsubishi Lancer Ralliart *

Elle évoque l'Evo !

Photo - Antoine Joubert
Vous le savez sans doute, la Mitsubishi Lancer est surtout reconnue mondialement pour sa spectaculaire version Evo, digne concurrente de l'Impreza WRX STi. Les mieux renseignés savent également que cette fabuleuse machine ne peut être distribuée au pays que pour une simple question de pare-chocs non conformes. Donc, pour pouvoir goûter à la sauce Evo, il nous faudra absolument attendre le lancement de la prochaine génération de Lancer, prévue pour 2007. D'ici là, les canadiens friands de la marque doivent se contenter de la version Ralliart, une voiture bien modeste lorsque comparée à l'Evo, mais extrêmement impressionnante à côté des Corolla XRS, Sentra SE-R Spec V et Mazda3 GT, que sont ses principales concurrentes.

Design et architecture

Photo - Antoine Joubert
En plus de la berline, le constructeur nippon a introduit l'an dernier une version familiale, appelée Sportback, de la Lancer. Offerte en version Ralliart, cette dernière ne pouvait cependant être équipée d'une boîte manuelle, ce qui a bien sûr gêné les acheteurs. Mitsubishi a heureusement admis ses torts et a promis que le problème serait réglé dès 2005. Ce qu'on ne savait pas, c'est que cette promesse était digne de celle d'un politicien. Le problème a effectivement été réglé cette année, mais plutôt que de voir arriver une boîte manuelle comme tout le monde attendait, Mitsubishi a simplement choisi de cesser carrément la production de la Sportback. Cette année, il nous reste donc que la version berline, esthétiquement très réussie, même si les lignes ne sont pas aussi actuelles que celles de la Mazda3. Pour plaire aux jeunes acheteurs friands de tuning, la Ralliart propose bien sûr la palette complète d'accessoires comprenant ensemble de jupes aérodynamiques, becquet arrière surdimensionné, feux antibrouillards, phares teintés, feux arrière à lentille cristalline et jantes en alliage de 16 pouces.

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert
Simple et efficace, l'aménagement de l'habitacle reflète bien la philosophie du produit. Ça ne réinvente rien, mais l'exécution est pratiquement parfaite. La qualité des matériaux étonne et l'assemblage est rigoureux, beaucoup plus que chez certains autres modèles pourtant renommés. Sans être très original, l'habitacle de la Ralliart se démarque par quelques détails qui reflètent l'aspect sportif du véhicule. Parmi ceux-ci se trouvent des appliques décoratives d'aluminium brossé, un volant et levier de vitesses gainé de cuir, ainsi qu'une instrumentation sur fond blanc. Je déplore cependant le fait que les cadrans indicateurs reçoivent un éclairage rouge, dont l'intensité maximale est d'ailleurs relativement faible, tandis que la radio et les commandes de ventilation ont droit au vert traditionnel.

Photo - Antoine Joubert
Amplement spacieux pour quatre adultes, l'habitacle de la Ralliart impressionne principalement par ses superbes sièges, dont le dessin est à un cheveu de la perfection. En plus d'être recouverts d'une sellerie harmonisant le suède et le tissu, les baquets avant sont fermes et très confortables. De plus, le conducteur bénéficie d'un ajustement vertical de l'assise, ainsi que d'un support lombaire. À l'arrière, la banquette offre un confort très acceptable pour deux adultes, notamment par une position inclinée et par la présence d'un accoudoir rabattable, très apprécié.