Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche Cayenne Turbo S 2009 : essai routier

Porsche Cayenne Turbo S 2009 : essai routier

Bijou de famille Par ,

Un véhicule utilitaire dans la gamme de modèles de Porsche peut sembler s’avérer un péché, mais la réalité reflète que, cette année, le Cayenne se vend mieux que la 911 ainsi que les Boxster et Cayman combinées.

Le Cayenne livre les performances d’une voiture sport en toutes saisons et procure de l’espace pour la famille.

On peut dire avec assurance que grâce au Cayenne, les affaires vont bien pour Porsche, et possède donc les liquidités pour continuer à développer des nouvelles versions de ses voitures sport. Ce qui paraît également ironique, c’est que la version de base de ce VUS soit le modèle Porsche le plus abordable en sol canadien, mais d’un autre côté, le Cayenne Turbo S constitue le véhicule Porsche le plus puissant à ce jour. On jasera de prix plus tard.

Puissance massive

Le Cayenne Turbo S s’équipe d’une version biturbo refroidie à l'air du V8 de 4,8 litres, qui déchaîne pas moins de 550 chevaux ainsi qu’un couple de 553 lb-pi. Toute cette puissance fait fondre les quatre rondelles en caoutchouc par l’entremise d’une boîte automatique à 6 rapports, qui offre un mode manuel et des sélecteurs au volant.

D’abord, la transmission semble lente à réagir lorsqu’elle effectue ses changements de rapports, et le Turbo S ne semble pas aussi puissant qu’il en a l’air. Mais une fois que l’on active le mode Sport, ce VUS se transforme en Tyrannosaurus Rex : on atteint les 100 km/h en seulement 5,2 secondes, tandis que le quart de mille se boucle en 13,3 secondes tout en roulant à 172 km/h. Les reprises sont tout aussi prodigieuses, ce VUS accélérant de 80 à 120 km/h en aussi peu que 3,2 secondes.

De bons réflexes aussi
Ce qui impressionne encore plus, c’est à quel point ce camion de 2 355 kg (5 200 lbs) se comporte habilement. Équipé d’une suspension pneumatique réglable, le Cayenne colle au pavé lorsqu’on adopte une conduite sportive, mais demeure agréable sur l’autoroute ainsi qu’en ville.

Le conducteur dispose d’une garde au sol réglable, ce qui améliore davantage les capacités hors route bien connues du VUS, quoique je ne m’aventurerais pas dans les sentiers avec ces pneus d’été de 21 pouces. En somme, le Cayenne offre une grande polyvalence, ainsi qu’une capacité de remorquage de 3 500 kilos, ou 7 700 lbs.

Hélas, la consommation d’essence n’impressionne guère : étant donné la nature de la bête, cependant, on se dit que conduire de façon écoénergétique dans le Turbo S est futile, alors il ne faut pas se surprendre de notre moyenne de 19,2 L/100 km. Mais dans un camion de 550 chevaux, on s’en fout de l’essence, non?

Le Cayenne Turbo S s’équipe d’une version biturbo du V8 de 4,8 litres, qui déchaîne 550 chevaux ainsi qu’un couple de 553 lb-pi.