Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Scion FR-S 2016 manuelle : essai routier

Scion FR-S 2016 manuelle : essai routier

Pour des gars comme moi Par ,

Quand j’ai remis les clés après mon essai routier de la Scion FR-S 2016 à boîte manuelle, je me suis senti un brin nostalgique, non pas en raison de mon âge (jamais je n’ai été aussi heureux dans la vie), mais plutôt parce que des voitures comme celles-là ne sont plus un bon modèle d’affaires.

Les gars de mon espèce sont en voie d’extinction. Je ne dis pas que les voitures sport vont toutes disparaître, mais les plus brutes et les plus exigeantes à conduire n’ont pratiquement aucune chance de survivre. J’adore la Volkswagen GTI, mais elle est devenue très civilisée. Idem pour la Subaru WRX. Les coupés sport comme la Ford Mustang GT sont maintenant des voitures de luxe à 75 % et des bolides de performance à 25 %; si c’était l’inverse, ils se vendraient très peu. La Ford Focus ST ne fait pas mieux et même ma chère Mazda MX-5 est rendue confortable et facile à conduire.

Bref, la Scion FR-S et sa jumelle, la Subaru BRZ, sont les dernières représentantes de la catégorie. Ça m’attriste.

Elle se Fout du Raffinement, Sérieux
Mettons les choses en perspective. Je possède une Subaru Impreza WRX familiale 2003 et je m’en sers dans la vie de tous les jours, pour toutes sortes de tâches. Je ne la ménage pas et elle me fait travailler. Sa pédale d’embrayage est lourde, tout comme la direction, son levier de vitesses manque de fluidité, sa pédale de frein exige que je la défonce et son moteur est très bruyant. C’est pas mal la même chose avec la Scion FR-S et c’est pour ça que je l’aime.

En général, lorsque je sors d’un véhicule de presse et que j’embarque dans ma WRX, je la maudis tout de suite avant de retomber sous son charme. Or, avec la FR-S, j’avais l’impression de conduire la même machine, exception faite de l’horrible direction de ma Subaru et de son joli moteur turbo.

Assez rapide quand même
Parlant du moteur, la Scion FR-S 2016 exploite un 4-cylindres à plat de 2,0 litres qui développe 200 chevaux. Il faut vraiment la battre pour extraire toute cette puissance et se payer du bon temps, car on l’atteint à 7 000 tours/minute. De son côté, le couple maximal de 151 livres-pied n’est disponible que de 6 400 à 6 600 tours/minute. Autrement dit, on s’ennuie en restant sous les 5 000 tours. Vous risquez aussi de vous plaindre que la voiture est lente et insupportable pour les oreilles.

À l’instar de la MX-5, conduire la Scion FR-S est une affaire de momentum. Une fois lancée, elle trouve sa raison d’être et nous rend heureux… à condition de ne pas lâcher. L’amour s’installe et on en veut plus.

Le son d’un moteur avec cylindres à plat est très unique, tout comme celui d’un moteur à 5 cylindres en ligne. C’est un goût qu’on acquière et qui devient à ce moment une mélodie, crue et bourdonnante. En outre, plus on pousse la machine, plus on profite du bas centre de gravité qu’entraîne ce type de moteur. La FR-S est l’une des plus maniables sinon la plus maniable de la catégorie, comme nous l’avons réalisé durant notre essai comparatif de voitures sport compactes en 2012.

Manipulation et traction
Cette Scion se montre assez rapide si l’on maintient le pied enfoncé, mais la vraie magie s’opère quand la suspension et la direction travaillent avec le châssis léger et rigide. Le moindre mouvement du volant entraîne une réaction franche et immédiate, et ce, même avec les pneus d’hiver Bridgestone de mon modèle d’essai.

Ce que je préfère avant toute chose, même la superbe tenue de route de la Scion FR-S, c’est l’action de son levier de vitesses. Il est lourd à manipuler, mais dans une course rapprochée, avec une résistance mécanique qui se fait entendre. Changer de rapport s’avère très stimulant, surtout avec les pédales bien calibrées pour le talon-pointe.

Le devant de la FR-S nous donne beaucoup de traction, mais il est aussi très facile et plaisant de faire valser le train arrière, que ce soit avec un coup sur l’embrayage, en se servant du frein de stationnement ou, si le régime du moteur est suffisamment élevé, en écrasant l’accélérateur. Désactivez complètement l’antidérapage et, même en restant prudent, vous vous amuserez plus qu’avec toute autre voiture sous les 27 500 $.

Le confort de roulement est ce qu’il est. Sur les chaussées plus endommagées, il faut hausser la voix pour entretenir une conversation et le débattement limité de la suspension nous brasse la cage. Sur une piste de course, en revanche…

Le rêve d’un conducteur
Les freins de la Scion FR-S demandent une bonne pression sur la pédale. Si j’achetais cette voiture, je les remplacerais tout de suite après les pneus (qui ne dureraient pas très longtemps). La pédale offre une certaine résistance quand on a le pied trop léger, comme si elle nous repoussait. Les étriers mordent du mieux qu’ils peuvent, mais j’opterais pour des plaquettes plus performantes.

Sur un circuit, on conduit la FR-S comme s’il s’agissait du prolongement de notre corps. Voilà pourquoi elle séduit tant les gars comme moi… et se fait rejeter par les autres. La Subaru BRZ est un peu plus facile à dompter, mais elle n’est pas faite pour tout le monde non plus.

Une note au sujet de l’habitacle : il n’a rien d’élégant ni de raffiné; c’est un simple poste de travail. Les sièges sont très bons, mais les commandes semblent dater d’il y a 15 ans. Peu importe, tant qu’il y a du chauffage et une prise pour mon téléphone…

La meilleure dans son domaine
La Scion FR-S 2016 se résume au plaisir qu’on éprouve au volant. Toutefois, je n’en achèterais jamais une neuve, même en ajoutant quelques options comme un système de navigation et une chaîne audio Bongiovi.

Ironiquement, aucune concurrente dans cette fourchette de prix ne s’en approche. La Mustang V6? Non. La Camaro avec un 4-cylindres turbo? Peut-être. La Genesis Coupé? Pas du tout. La 370Z? Jamais. La GTI? Un peu. Ce sont toutes de bonnes voitures à leur façon, mais elles ne sont pas aussi brutes ni radicales que la FR-S. Pour cette raison, Scion risque de l’abandonner plus tôt qu’on le pense.

C’est dommage, mais dans 8 ou 10 ans, des gars comme moi vont acheter un exemplaire usagé et s’en donner à cœur joie.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Scion FR-S 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Scion FR-S 2016
Scion FR-S 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :S. D'Amour
Scion FR-S 2016