Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota RAV4 AWD XLE 50e anniversaire 2015 : essai routier

Toyota RAV4 AWD XLE 50e anniversaire 2015 : essai routier

La bonne moyenne Par ,

Il faut que je l'avoue : Toyota est souvent la solution. J'ai développé une allergie aux produits de cette marque, mais c'est seulement quand je ne suis pas au volant (le simple fait de voir une Corolla sur la route me rend de mauvaise humeur).

En vérité, les véhicules de Toyota sont généralement bons. Ils représentent ce qu'on peut appeler la « bonne moyenne », c'est-à-dire la référence qui sert à situer la plupart des modèles concurrents. 

Le Toyota RAV4 2015 se veut un bon exemple. Il ne se démarque pas vraiment, mais ne déçoit jamais. Je viens de passer une semaine en sa compagnie et jamais je n'ai trouvé qu'il manquait de quelque chose. Son espace intérieur, sa tenue de route, sa puissance et son équipement sont tout ce dont on a réellement besoin — rien de plus, rien de moins. Autrement dit, il est parfait comme ça.

Beau... comme un panier d'épicerie
Toyota ne connaît pas grand-chose à l'art de créer de belles voitures pour Monsieur et Madame Tout-le-monde, contrairement à Hyundai et à Mazda. D'ailleurs, ne soyez pas surpris si je vous dis que le multisegment Highlander est à mes yeux le plus beau modèle de la gamme en ce moment.

Le Toyota RAV4 2015, dont le design date de 2013, ne fait pas tourner les têtes, mais je n'avais pas du tout honte de le garer dans mon entrée. En fait, notre photographe a tellement pris de belles photos du RAV4 que je remets presque en doute mon jugement. Il faut dire que l'édition spéciale 50e anniversaire que j'ai testée (supplément de 1 860 $) arborait de jolies roues en alliage de 18 pouces au style unique. Sa peinture Rouge absolu était également plus attrayante que le beige, l'argent ou le gris.

La meilleure version du Toyota RAV4 2015
Ladite édition 50e anniversaire comprend en outre un système de navigation, un volant et un pommeau de levier de vitesses garnis de cuir, des coutures intérieures rouges et un accoudoir coulissant. Ajoutez à cela les sièges chauffants en tissu, le climatiseur bizone, la radio satellite SiriusXM et la caméra de recul de la version XLE (la seule qui offre l'ensemble 50e anniversaire) et vous obtenez un Toyota RAV4 2015 bien équipé.  

Les sièges avant procurent un bon niveau de confort en général, quoique les assises pourraient être un peu plus longues. La banquette arrière se veut adéquate et j'aime particulièrement le coffre spacieux.

Le tableau de bord du Toyota RAV4 2015 reste incroyablement simple et fonctionnel pour l'utilisateur moyen. Les cadrans vont droit au but, bien qu'ils commencent déjà à paraître démodés. La position de conduite, plutôt formelle, est rehaussée par un volant à la gaine épaisse. Notons enfin que le rangement est abondant et que l'assemblage n'attire aucun reproche.

Le RAV4 livre la marchandise
Le Toyota RAV4 2015 livre ce qu'on attend de lui, c'est-à-dire une mécanique fiable, une consommation pas trop élevée et une conduite non endormante. Son moteur à 4 cylindres de 2,5 L génère 176 chevaux et 172 livres-pied de couple — pas énorme comme puissance, surtout pour une telle cylindrée, mais dans les faits personne ne devrait s'en formaliser.

La boîte automatique à 6 rapports qui l'accompagne vise juste et répond toujours bien à nos commandes. Le groupe motopropulseur dans son ensemble n'est pas super raffiné et peut se montrer bruyant lorsqu'on lui met de la pression. En conduite normale, cependant, il fonctionne très bien. Le système de transmission intégrale à contrôle actif du couple de Toyota privilégie fortement les roues avant et sollicite les roues arrière au besoin, mais on peut le verrouiller pour fournir une motricité idéale sur nos routes canadiennes.  

Fait étonnant, le Toyota RAV4 2015 propose 3 modes de conduite : Normal, ECO et Sport. Je me suis souvent servi de ce dernier dans le trafic, son accélérateur et sa direction plus sensibles aidant à fuir les situations frustrantes. Le mode ECO, lui, s'avère totalement inutile.

Le moteur développe amplement de couple pour les déplacements quotidiens. Le châssis du RAV4 est bien équilibré grâce à une suspension ferme, mais indulgente. La maniabilité ne sort pas de l'ordinaire, mais garde au moins la conduite intéressante. Quant à la consommation d'essence, j'ai enregistré une moyenne de 10 L/100 km alors que Toyota promet 10,5 — cool.

Acheter ou pas un RAV4 2015?
Le Toyota RAV4 AWD XLE 50e anniversaire 2015 que j'ai essayé valait 32 760 $ et, tel que mentionné plus tôt, aucune autre version ne vous en donnera plus pour votre argent. Le prix de base se situe à 24 365 $.

Le Honda CR-V, le Ford Escape et le Mazda CX-5 représentent 3 de ses plus féroces adversaires et quelques centaines de dollars seulement les séparent. Si vous magasinez pour un utilitaire compact, vous devriez probablement mettre ce trio en tête de liste. En ce qui me concerne, je trouve que le CX-5 est le plus beau et le plus agréable à conduire, mais il possède aussi l'un des plus petits coffres. Le RAV4 et le Subaru Forester complètent mon podium. 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Toyota RAV4 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Toyota RAV4 AWD XLE 2015
    Toyota RAV4 AWD XLE 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler