Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Toyota RAV4 Prime 2021 : à quoi ressemble un VUS qui a tout (ou presque)

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 fait l’essai du Toyota RAV4 Prime 2021.

La refonte du Toyota RAV4 pour l’année-modèle 2019 a été l’une des plus réussies des dernières années. Avant même son renouvellement, le RAV4 était le préféré des consommateurs canadiens dans son segment, comme en témoignent les 55 385 unités vendues en 2018. L’édition 2019 a attiré encore plus d’acheteurs, soit 65 248, devenant ainsi le modèle le plus vendu au Canada mis à part les trois camionnettes pleine grandeur.

Le succès du RAV4 n’est bien sûr pas le fruit du hasard. Les Canadiens ont de bonnes raisons de se ruer sur ce modèle qui bénéficie de la réputation légendaire de son constructeur en matière de fiabilité, de grande qualité de construction, de polyvalence et de confort intérieur, d’économie de carburant et de rapport qualité-prix.

Qu’est-ce que Toyota pouvait nous offrir de plus, alors, d’un VUS qui a apparemment tout ? Une variante hybride rechargeable, bien sûr ! Le RAV4 Prime a été très attendu et il est enfin là. Et la demande est telle que le premier commentaire aléatoire que j’ai reçu d’un passant après avoir garé le véhicule à la maison était la chance que j’avais d’en avoir un. Ancient propriétaire de Prius Prime, il avait entendu dire que l'attente chez les concessionnaires s’étend sur des semaines, voire des mois.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Toyota RAV4 Prime 2021
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021

Le groupe motopropulseur
Le RAV4 Prime fonctionne avec un moteur 4-cylindres de 2,5 litres. Il est accompagné d’un moteur électrique de 134 kW à l’arrière et d’un autre de 40 kW à l’avant. La puissance totale du véhicule est de 302 chevaux, soit 83 de plus que celle du modèle hybride. Officiellement, l’autonomie à pleine charge est de 68 km et Toyota affirme que vous pouvez parcourir 979 km entre deux pleins d’essence ; cela tient compte de la régénération d’énergie du système de freinage. Il faut 2,5 heures pour recharger la batterie vide sur une prise de 240 volts à charge rapide, 12 sur une prise ordinaire de 120 volts.

Voici ce que j’ai vécu : il a fallu en fait 12 heures et des poussières pour recharger la batterie avec la prise de ma maison. Quant à l’autonomie, l’ordinateur de bord m’indiquait 78 km. C’est bien, mais il faut garder à l’esprit que la liberté que vous obtenez va varier énormément en fonction de l’endroit où vous roulez. Dans un cas précis, j’ai roué 15 kilomètres sur l’autoroute et j’ai vu fondre l’autonomie de 78 km à moins de 30 km en un rien de temps. En ville, cependant, vous pouvez vraiment l’allonger, en particulier dans la circulation lourde en freinant régulièrement.

Les propriétaires vont déterminer l’autonomie réelle de leur RAV4 Prime en fonction de l’utilisation qu’ils en font. La capacité permet d’effectuer la plupart des trajets typiques qui couvrent, par exemple, 20 km dans chaque direction. Au-delà, il faudra piger dans le réservoir d’essence. Mais à peine, il faut le préciser, et c'est ça l'important.  Ma consommation moyenne de carburant lors de ma semaine d’essai a été de… 1 litre aux 100 km. J’ai dépensé un total de 2,40 $ en essence.

En passant, cette autonomie de 68 km se compare favorablement à celle d’autres véhicules hybrides rechargeables qui sont maintenant sur le marché ou qui viennent d’arriver, par exemple le Ford Escape (61 km), le Subaru Crosstrek (27 km) et le Mitsubishi Outlander (35 km). Même les batteries de modèles haut de gamme comme le Range Rover (51 km) et le Mercedes-Benz GLC 350e (49 km) s’épuisent avant celles du RAV4 Prime.

Il convient de noter que la configuration et les capacités du RAV4 Prime 2021 signifient qu’il est admissible à la totalité de la remise du gouvernement fédéral sur les véhicules électriques (ainsi qu’aux incitatifs du Québec et de la Colombie-Britannique).

Toyota RAV4 Prime 2021, avant
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021, avant

Sur la route
J’ai particulièrement apprécié mon pouvoir de décision sur l’utilisation de l’énergie. Le modèle est équipé d’un mode « full EV », qui vous permet de vous en tenir exclusivement à l’énergie électrique tant qu’il y en a. Vous pouvez aussi la conserver pour des portions de route particulières en passant au mode à essence/hybride. C’est ainsi que ma conduite en ville s’est faite exclusivement en mode batterie - ce qui me convient, d'autant plus parce qu'en mode électrique, le RAV4 Prime est rapide, comme en fait foi son temps officiel de 6 secondes au 0-100 km/h.

Je dois souligner que même en mode à essence, le RAV4 Prime avance de façon impressionnante, et en fait, sa conduite est presque aussi intéressante que celle du Mazda CX-5. Cela dit, il n'y arrive pas tout à fait ; d’une part, la direction n’est pas aussi précise que je le souhaiterais et le châssis et la suspension sont plus soucieux d’offrir une conduite axée sur le confort que la fermeté en virage. La traction intégrale, quant à elle, fait son travail avec compétence.

Toyota RAV4 Prime 2021, écusson
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021, écusson

Apparence
Esthétiquement, on remarque quelques différences, question de rappeler à vos voisins que vous êtes parmi les rares élus à avoir dénicher cette version si en demande. Le RAV4 Prime est donc doté d’une calandre noire différente, de feux et de phares à DEL et, en option, de roues de 19 pouces. À cela s’ajoutent quelques logos qui permettent de le différencier des autres variantes.

À l’intérieur, il n’y a pas de grands changements. Les piles sont dissimulées sous le plancher, si bien qu’on profite du même espace intérieur que la version hybride. Comme mentionné, le confort est une priorité absolue. Le dégagement pour la tête est donc généreux, les sièges sont confortables, et la visibilité, en particulier à l’avant, est excellente. L’écran du système multimédia est banalement greffé au tableau de bord, mais bon, Toyota est loin d’être la seule à manquer d’imagination à cet égard.

Toyota RAV4 Prime 2021, intérieur
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021, intérieur

La configuration hybride enfichable fait qu’on perd un peu de volume de chargement à l’arrière, mais avec des totaux de 948 / 1790 litres (sièges arrière relevés / abaissés), ça tient toujours la route face aux autres protagonistes du segment. En comparaison, le RAV4 ordinaire offre 1065 et 1976 litres. Pour obtenir une consommation de carburant extraordinaire, ce petit sacrifice vaut la peine.

Le RAV4 Prime SE 2021 en version de base (PDSF de 44 990 $, avant les incitatifs gouvernementaux*) est équipé de série de jantes en alliage de 18 pouces et d’un bon nombre de choses, à savoir un volant chauffant, des sièges avant et arrière chauffants, un écran tactile flottant de huit pouces à double zone de contrôle de la température, les applications Android Auto et CarPlay d’Apple, ainsi que la suite de sécurité Safety Sense 2 de Toyota.

*L’incitatif actuel du gouvernement fédéral est de 5000 $ pour le RAV4 Prime, en plus de 8000 $ au Québec et de 1500 $ en Colombie-Britannique.

Toyota RAV4 Prime 2021, trois quarts arrière
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021, trois quarts arrière

La version XSE (51 590 $) est la seule autre offerte. Elle livre des roues de 19 pouces, un écran tactile de neuf pouces, un toit ouvrant électrique, un hayon électrique, un rétroviseur intérieur à atténuation automatique, un dispositif de recharge sans fil, une sellerie en tissu Softex, un intérieur noir avec des coutures rouges et un éclairage d’accueil. Cette version est également dotée d’un toit noir contrastant. L’approche bicolore semble toujours susciter une réaction mitigée de la part des gens que je rencontre, mais ici comme ailleurs, j’aime personnellement l’allure, en particulier dans le cas de mon modèle d’essai où elle contraste agréablement avec la finition rouge.

À cette variante XSE, il est possible d’ajouter le groupe Premium Technology (5400 $) qui fournit, évidemment, une technologie supplémentaire. Vous profitez donc d’une chaîne audio JBL Premium à 11 haut-parleurs avec la navigation, d’un système de clés intelligentes pour les cinq portes, de phares à nivellement automatique, d’un système d’éclairage avant adaptatif, de sièges sport Softex, de la mémoire pour le siège du conducteur, de quatre réglages électriques pour le siège du passager avant, de sièges avant chauffants et ventilés et d’un hayon à ouverture électrique (et avec un mouvement du pied sous le véhicule). En outre, vous bénéficiez d’un grand toit ouvrant panoramique, de l’affichage tête-haute, d’une caméra offrant une vue en plongée, d’un système appelé sonar de dégagement intelligent et d’un système de freinage arrière en cas de circulation transversale.

À 39 440 $ (après l’incitatif fédéral iZEV), le Toyota RAV4 Prime à traction intégrale 2021 nécessite un investissement plus important au départ que la version régulière à traction intégrale (32 529 $) ou sa variante hybride (34 689 $). Mais en fonction de l’utilisation que vous ferez du VUS sur l’autoroute ou en ville, vous compenserez cette différence par des économies à la pompe avant longtemps. Et à part le fait de sacrifier un peu d’espace de chargement, il est difficile de voir ce que vous perdez en choisissant cette version Prime.

Toyota RAV4 Prime 2021, trois quarts avant
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021, trois quarts avant

On aime

Une économie de carburant fantastique
Mode électrique complet
La finition extérieure bicolore
Autonomie électrique intéressante
Toutes les qualités du RAV4 régulier

On aime moins

Pourrait être plus agile sur la route
Intégration plus ou moins réussie de l’écran sur la console
Le prix du modèle haut de gamme (56 990 $, avant les incitatifs) est un peu décourageant

La concurrence principale

Ford Escape PHEV
Mitsubishi Outlander PHEV
Subaru Crosstrek PHEV

Toyota RAV4 Prime 2021, arrière
Photo : D.Boshouwers
Toyota RAV4 Prime 2021, arrière

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
97%
Toyota RAV4 2021
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos du Toyota RAV4 Prime 2021