Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TSX 2004-2008 : occasion

Acura TSX 2004-2008 : occasion

Un choix solide, mais vérifiez l'embrayage Par ,

Vous avez envie de vous laisser tenter par une berline sport de luxe? Peut-être un modèle d’occasion? Vous n’avez pas le goût de payer les yeux de la tête pour faire réparer ou entretenir votre futur moyen de transport? Si c’est le cas, jetez à tout prix un coup d’œil sur l’Acura TSX de première génération.

Acura TSX 2004 (Photo: Acura)

En réalité une Honda Accord européenne renommée, la première mouture du populaire modèle fut offerte aux Canadiens de 2004 à 2008, inclusivement.

Même si elle est destinée à s’en prendre aux Audi A4, BMW Série 3 et Lexus IS de ce monde, il est relativement simple de magasiner une Acura TSX. Outre sa dotation complète et la rareté des options, la TSX ne pouvait être animée que d’un quatre-cylindres entraînant les roues avant. Il s’agissait d’un moteur VTEC de 2,4 litres développant 200 ch et carburant à l’essence super.

Il était jumelé à une boîte manuelle à six rapports ou automatique à cinq rapports. Si vous rêvez d’un six-cylindres ou d’une transmission intégrale, il faudra regarder ailleurs.

Parmi les commodités, notons un toit ouvrant, des sièges en cuir électriques et chauffants, l’interface Bluetooth, un ordinateur de bord, un système de navigation, un climatiseur automatique, et j’en passe. Tous les accessoires étaient électriques, les garnitures de qualité supérieure, et la chaîne audio de prestige.

Les propriétaires partageant leur expérience en ligne disent apprécier sa faible consommation, sa suave boîte manuelle, son excellente suspension, sa tenue de route équilibrée et tous les gadgets inclus dans le prix. Le style de la carrosserie et l’atmosphère sophistiquée de l’habitacle ont également la cote.

Les plaintes s’articulent surtout autour du bruit. Beaucoup de propriétaires ont signalé qu’ils s’attendaient à moins entendre le vent et le moteur à haute vitesse, tandis que d’autres se plaignent de cliquetis et de crissements agaçants venant du tableau de bord et des portières à mesure que la voiture vieillit. Enfin, ils sont beaucoup à noter que la TSX est loin d’être une bête de drag : il faut faire monter résolument le moteur en régime avant que le VTEC ne consente à déployer son punch. La TSX est à son mieux lorsque le moteur tourne rapidement, et les accélérations à bas régime ne peuvent être qualifiées que de « modestes ».

Acura TSX 2005 (Photo: Acura)