Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Oldsmobile Alero d'occasion 1999-2004

Oldsmobile Alero d'occasion 1999-2004

Ce que GM perd, vous le gagnez Par ,

Ce que GM perd, vous le gagnez

La disparition progressive de la division Oldsmobile, la plus intrigante de la famille GM, pardonnez-moi ce jeu de mots, signifie le retrait définitif de
Certains modèles d'Oldsmobile figuraient parmi les meilleures voitures offertes par GM depuis les cinq dernières années. (Photo : General Motors du Canada)

l'intermédiaire Intrigue, de l'Aurora, le porte-étendard de la marque, de la minifourgonnette Silhouette, du VUS Bravada et enfin de l'Alero, le modèle d'entrée de gamme.

Si aucun de ces véhicules ne soulève les passions comme le faisait la Cutlass 442 dans le passé, je crois que certains d'entre eux figuraient parmi les meilleures voitures offertes par GM depuis les cinq dernières années.

L'Alero faisait partie de ce groupe. Elle partageait sa plateforme et son groupe motopropulseur avec l'ancienne génération de Chevrolet Malibu et la Pontiac Grand Am qui a été remplacée par la G6. Si elle n'est pas aussi séduisante que la nouvelle Pontiac, l'Alero 1999 était bien en avance sur le canard boiteux qui l'a précédée. En effet, elle n'avait eu aucune difficulté à faire oublier l'Achieva lors de son introduction à l'automne 1998 et incarnait la meilleure voiture d'entrée de gamme de GM à cette époque.

L'Alero 1999 était bien en avance sur l'Achieva, le canard boiteux qui l'a précédée. (Photo : General Motors du Canada)

Dès le départ, Oldsmobile offrait une berline et un coupé afin de faire la lutte aussi bien aux voitures importées qu'aux voitures domestiques. Face à des adversaires comme la Honda Accord, la Toyota Camry ou les autres de sa classe, elle a malheureusement été oubliée plus souvent qu'à son tour. Pourtant, avec son style attrayant, ses feux arrière imposants, son intérieur accueillant pour ne pas dire de haut niveau, son volume intérieur et ses performances honnêtes, elle avait l'essentiel pour attirer l'attention. D'accord, la petite Oldsmobile n'était pas sans défaut, mais sa fiabilité était à un niveau acceptable et son prix très raisonnable.

Je pense que c'est ce que j'apprécie le plus d'une Oldsmobile actuellement. Avec la disparition de cette marque, la plupart des propriétaires d'Oldsmobile croient que la valeur de leur voiture a chuté. Pour cette seule raison, c'est tout à fait exact. Le bénéfice est surtout
La petite Oldsmobile n'était pas sans défaut, mais sa fiabilité était à un niveau acceptable et son prix très raisonnable. (Photo : General Motors du Canada)
pour l'acheteur de véhicule usagé qui les considèrera comme des aubaines. Pour l'Alero, c'est d'autant plus vrai qu'elle utilise les mêmes composantes mécaniques que l'ancienne Malibu et la Pontiac Grand Am et que les pièces seront disponibles pour plusieurs années encore.

Parmi les qualités dignes de mention, l'Alero possède des freins au dessus de la moyenne, une maniabilité et une tenue de route convenables, des matériaux de qualité supérieure aux standards de GM, un coffre spacieux et un design général bien étudié.