Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac ATS-V Coupé 2016 : essai routier

Cadillac ATS-V Coupé 2016 : essai routier

Une vraie menace pour les M et AMG? Par ,

La Cadillac ATS-V Coupé 2016 a vraiment l’air d’une voiture de 90 000 $. 

Avec sa double calandre au grillage noir, ses écopes de capot en fibre de carbone, son becquet avant, ses jupes latérales et son diffuseur arrière en plastique renforcé de fibre de carbone ainsi que ses 4 gigantesques embouts d’échappement, ce coupé américain est le rêve d’un adolescent pour le budget d’un haut dirigeant.

Mais est-ce suffisant pour se comparer aux M4 et C 63 AMG de ce monde? 

De la puissance…
J’ai d’abord goûté au V6 LF4 biturbo de 3,6 litres de la Cadillac ATS-V Coupé sous le capot de la berline CTS VSport. Par rapport au LF3 de cette dernière, il bénéficie toutefois de plusieurs améliorations, dont des bielles en titane, de nouveaux contrepoids de vilebrequin, des collecteurs d’admission plus courts, de nouveaux turbocompresseurs de 18 psi ainsi que des injecteurs à plus grand débit. Le résultat est une puissance de 464 chevaux (+44) et un couple de 455 livres-pied (+25).

L’ATS-V Coupé peut ainsi se mesurer directement à la BMW M4, à la Lexus RC F de même qu’aux Mercedes-AMG C 63 Coupé 2017 et Infiniti Q60 Red Sport 2017 bientôt disponibles sur le marché (la nouvelle Audi RS 5, elle, arrivera plus tard). 

…et du contrôle
La Cadillac ATS-V Coupé 2016 offre le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports (comprenant une fonction qui permet de passer aux vitesses supérieures en pleine accélération sans relâcher la pédale) et une boîte automatique à 8 rapports avec palettes au volant. L’une comme l’autre est assortie d’un différentiel à glissement limité contrôlé électroniquement. 

Ce coupé à propulsion, dont le poids est de 1 678 kilos, atteint donc 100 km/h en 4,1 secondes, aidé par un système d’assistance au décollage. C’est aussi rapide que la M4 (un peu plus légère, mais moins puissante) et la C 63 AMG (un peu moins légère, mais plus puissante), sans compter près d’une demi-seconde plus rapide que la RC F et au-delà d’une demi-seconde plus rapide que la Q60 Red Sport de 400 chevaux. 

En résumé, l’ATS-V se veut plus puissante, plus légère et plus explosive que la moyenne des concurrentes énumérées ci-haut. Le fait qu’elle propose une boîte manuelle rend aussi les puristes très heureux. Moins chanceux, j’ai essayé un exemplaire automatique, mais bon, je me dis que c’est toujours mieux d’évaluer un modèle que la plupart des acheteurs vont choisir.

La force de décollage de la Cadillac ATS-V Coupé 2016 est tellement grande que ma main droite n’arrivait pas à actionner la palette assez rapidement pour empêcher l’aiguille du tachymètre de se rendre jusqu’à la zone rouge. Toutefois, quand j’ai arrêté de regarder ladite aiguille et que je me suis concentré sur le son du moteur, j’ai pu exécuter parfaitement l’opération.

Agile comme une athlète de classe mondiale
Au-delà de sa vitesse, l’ATS-V Coupé m’a impressionné encore plus avec sa stabilité. D’abord, il faut dire que sa rigidité en torsion est 25 % supérieure à celle de l’ATS régulière. Sa voie avant est aussi plus large de 5 millimètres et, bien que sa voie arrière affiche une diminution de 8 millimètres, les pneus Michelin Pilot Super Sport plus costauds élargissent son empreinte en fin de compte. De plus, la direction ZF à assistance électrique variable est 14 % plus lourde et je l’ai sentie plus précise dans les manœuvres de virage.

Côté suspension, les ressorts sont environ 50 % plus fermes, tandis que les amortisseurs Magnetic Ride Control de 3e génération font appel à des bagues et à des joints à rotule améliorés pour assurer une tenue de route remarquable. En même temps, le roulement demeure étonnamment serein. Qui plus est, la Cadillac ATS-V Coupé utilise des systèmes de contrôle de la stabilité et de la traction de type course offrant 5 modes particuliers ― Humide, Sec, Sport 1, Sport 2, Course ― en plus des modes de conduite de base qui sont Tourisme, Sport, Piste et Neige/Glace. 

Pour ce qui est des freins, signés Brembo, l’ATS-V à 2 portes adopte des disques de 14,6 pouces avec étriers à 6 pistons à l’avant de même que des disques de 13,3 pouces avec étriers à 4 pistons à l’arrière. Les arrêts se font en un éclair, d’autant plus que le châssis et la carrosserie utilisent des matériaux légers en abondance.

Confortable comme une vraie Cadillac
Tout ça est bien beau quand on rencontre une petite route sinueuse et déserte au même moment où notre douce moitié s’endort dans le siège du passager, mais dans la vraie vie, il faut penser aussi au confort et à l’aspect pratique. 

Bonne nouvelle : en plus de pouvoir attaquer les courbes et les bretelles d’autoroute 2 fois plus vite que recommandé sur les panneaux, la Cadillac ATS-V Coupé 2016 est idéale pour se la couler douce au centre-ville, elle n’est pas difficile à stationner et sa consommation d’essence ne devrait pas trop vous effrayer, soit 14,7 L/100km en ville et 9,8 L/100 km sur l’autoroute avec la boîte automatique (respectivement 14,2 et 10,2 L/100 km en version manuelle). Notez cependant qu’elle s’abreuve d’essence super.

Les Recaro aux places avant figurent parmi les meilleurs sièges que j’ai essayés cette année, tant au chapitre du confort que de la performance. D’ailleurs, un ami à moi qui mesure 6 pieds et 9 pouces n’a eu aucun problème à s’assoir au volant. À l’autre bout, le coffre ne totalise que 294 litres, mais les dossiers arrière rabattables 60/40 permettent de charger de plus longs objets au besoin.

Décor intérieur fabuleux
L’habitacle de la Cadillac ATS-V Coupé est un régal pour les sens. Oubliez le plastique dur de plus ou moins bonne qualité au bas des portières et concentrez-vous sur le reste du décor, qui présente une foule de garnitures en fibre de carbone, en aluminium, en suède et en cuir Mulan. La présentation est superbe, sans oublier aussi les surfaces au fini noir lustré, les compartiments de rangement doublés de velours et les interfaces électroniques à haute résolution.

Le bloc de cadrans reconfigurable se veut certes un peu plus simpliste que le panneau TFT de la Lexus RC F, mais il s’accompagne d’un affichage tête haute (optionnel) et du système d’infodivertissement CUE au centre du tableau de bord. Ce dernier prend la forme d’un écran tactile de 8 pouces style tablette et réunit les fonctions habituelles comme la caméra de recul, la navigation et la commande vocale, sans compter la chaîne audio Bose et la synchronisation avec un iPhone via Apple CarPlay.

En passant, il est possible d’ajouter un enregistreur de données de performance ― une exclusivité dans la catégorie ― qui analyse et partage nos informations de piste, incluant les images captées par la caméra avant, le son dans l’habitacle et les principales mesures comme les temps d’accélération et de tour, la force G, etc. Un système de recharge sans fil et une connexion Wi-Fi 4G LTE sont aussi disponibles. 

Des reproches? Je n’en ai qu’un seul : le sélecteur de mode de conduite à 3 boutons exige plusieurs touches pour activer une fonction donnée. Il me semble qu’une simple molette serait beaucoup mieux. La manie du système de retomber par défaut en mode Tourisme chaque fois qu’on redémarre la voiture ne fait qu’exacerber le problème. Ceci dit, à 68 305 $, la Cadillac ATS-V Coupé 2016 coûte des milliers de moins que ses rivales, alors je passe l’éponge en 4 secondes.

En avoir pour son argent
Avant de trop vous exciter, sachez que plusieurs des commodités dont j’ai parlé sont optionnelles. Je pense entre autres à tous ces éléments en fibre de carbone (5 755 $), aux étriers de freins rouges (625 $), à la boîte automatique (2 345 $), aux sièges Recaro (2 645 $), à l’ensemble de luxe (2 595 $) qui inclut des phares adaptatifs à haute intensité, des pédales en aluminium, une chaîne audio Bose, un GPS et plus, ainsi qu’à l’ensemble de sécurité et sureté (2 595 $) qui comprend un affichage tête haute, des feux de croisement automatiques, des essuie-glaces automatiques, un système de surveillance des angles morts, une alerte de circulation transversale arrière et des systèmes de prévention de sortie de voie. L’enregistreur de données de performance est une option individuelle de 1 430 $ ou disponible dans l’ensemble de performance pour la piste (6 835 $). 

Mon modèle d’essai, qui n’avait pas de volant en suède (330 $) ni de toit ouvrant électrique (1 395 $), ajoutait quand même 18 765 $ d’options pour un prix total de 87 070 $ avant les frais et les taxes. On peut équiper une M4 de la sorte pour à peine quelques milliers de dollars de plus, alors le prix n’a rien à voir dans le choix.

Verdict
Tout compte fait, la Cadillac ATS-V Coupé 2016 mérite sa place dans le club très sélect des super coupés sport de luxe. Cadillac sait bien que les ventes seront marginales, mais elle cherche davantage à consolider sa réputation de marque et le moral de ses ouvriers qu’à attirer de nouveaux clients. Ceux-ci risquent plus de dépenser 50 000 $ pour repartir avec une ATS ordinaire ou un nouveau multisegment XT5

Dommage, car ce serait merveilleux de voir sans arrêt des coupés ATS-V dans mon rétroviseur… 

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Cadillac ATS-V Coupé 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :T.Hoffman
Photos de la Cadillac ATS V Coupé 2016