Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Bentley Continental Flying Spur 2006

Essai: Bentley Continental Flying Spur 2006

La meilleure limousine sport luxueuse au monde? Par ,

La meilleure limousine sport luxueuse au monde?

Il semble que le malheur des uns fasse le bonheur des autres. Dans le présent cas, les faibles ventes que VW a connu avec sa voiture de luxe
Bien peu de gens n'oseraient critiquer le design excitant de la Bentley Continental Flying Spur, mais son nom est un peu long. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Phaeton, fabuleusement bien exécutée, mais très critiquée pour le simple fait d'avoir vu le jour, ont été bénéfiques à celles qu'a connu l'étonnante dernière née de la division hyper-luxueuse de Volkswagen AG, la nouvelle Continental Flying Spur, de Bentley.

L'an dernier, quand il est devenu évident que les ventes de la Phaeton n'allaient jamais lever, le manufacturier allemand a offert sa nouvelle usine à la fine pointe de la technologie de Dresden, qui devait être exclusive à son nouveau porte-étendard, à Bentley, dans le but de l'aider à diminuer la longue liste d'attente à laquelle elle faisait face pour sa nouvelle berline à quatre portes "d'entrée de gamme". Bentley, respectueuse des traditions légendaires de sa marque, ainsi que de l'importance que ses consommateurs placent dans le fait qu'elle soit "construite en Angleterre", a tout simplement offert à ses clients l'opportunité de contourner la file afin de recevoir leur nouvelle Flying Spur fabriquée en Allemagne. Apparemment, les nouveaux riches de la marque ne s'en sont pas fait avec cela, d'autant plus qu'il en est également résulté des livraisons plus rapides pour les acheteurs de Bentley plus loyaux envers l'usine de Crewe.

Le nouveau modèle est devenu aussi populaire que le modèle coupé Continental GT à deux portes qui l'a précédé. Les deux proposent un
Alors que le moteur W12 de 6 litres de 552 chevaux peut sembler intimidant pour certains, il est ravissant pour ceux qui admirent la perfection mécanique. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
moteur double turbo à 12 cylindres en W de 6 litres à double arbre à cames en tête et 48 soupapes, lequel est dérivé du moteur de sommet de gamme de cette même VW Phaeton qui, dans sa livrée Bentley, fournit un tout aussi impressionnant 479 livres-pied de couple à chacune de ses quatre roues par l'entremise d'une transmission automatique à 6 vitesses avec mode de changement de vitesse manuel activé par de petits leviers. Les 100 kilomètres à l'heure sont atteints en un maigre 5,2 secondes, environ 0,4 seconde de moins que le coupé, et considérant que la voiture pèse 2475 kilos (5313 livres), ce qui est incidemment 65 kilos (143 livres) de plus que le poids déjà substantiel de la GT, il s'agit effectivement d'une prouesse. La vitesse maximum, qui atteint un incroyable 312 km/h (194 mph), place la grande berline dans une rarissime catégorie de superberlines, et il ne fait pas de doute que les riches de ce monde se doivent tout simplement d'en posséder une.

Et quand j'ai appris que l'une d'elles allait se retrouver bientôt entre mes
La Flying Spur est loooonnnnngggguuuee!!! (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
mains pour une période de trois jours, j'ai appelé un riche parmi mes préférés et lui ai dit que je l'invitais à faire un tour. Ayant déjà possédé des modèles de sommet de gamme d'à peu près toutes les marques de prestige disponibles, cet ami allait pouvoir offrir un point de vue unique que même moi, qui a conduit toutes ces voitures hors de prix mais qui ne pourrait jamais mettre la somme nécessaire pour en acquérir une, ne pourrait prétendre apprécier.

Après une journée à faire mes courses, allant de ma boîte aux lettres au centre-ville, vers mon détaillant de matériel informatique, un repaire habituel, je fus surpris de constater à quel point il était facile de conduire la grande berline à travers la circulation urbaine dense et les stationnements bondés. Le talon d'Achille de la Spur est toutefois sa longueur, s'étendant sur un incroyable 5307 mm (208,9 pouces) d'un pare-chocs à l'autre, ce qui est quelques 500 mm (19,7 pouces) de plus que la GT à deux portes. Une bonne partie de cette longueur est obtenue grâce à son empattement allongé, qui affiche 320 mm (12,6 pouces) de plus que les 2745 mm (108,1 pouces) du coupé, pour un total de 3065 mm (120,7 pouces). Elle est aussi plus haute que la GT, à 1479 mm (58,2 pouces) au lieu de 1390 mm (54,7 pouces), une différence de 89 mm (3,5 pouces). La largeur de la berline est plus ou moins la même que celle du coupé, comme on pouvait s'y attendre, laissant tomber un simple 2 mm (0,08 pouce). Personnellement, aussi facile qu'était la Spur à conduire à travers la ville, je crois que j'aurais bien aimé me faire conduire pour apprécier davantage m'installer dans les accommodants sièges arrière.