Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GMC Acadia Denali 2017 : essai routier

GMC Acadia Denali 2017 : essai routier

Très bon, mais il y a mieux Par ,

Quand est venu le temps de réserver un véhicule de presse pour me rendre au festival des essais de l’Association des journalistes automobile du Canada (AJAC) cette année, j’ai dû opter pour un plus gros modèle que par les années passées. 

En effet, au lieu de voyager avec un ou deux confrères, j’allais me rendre sur place et passer une semaine en compagnie de ma femme (une journaliste automobile comme moi) et notre petit bébé garçon de 2 mois. Transporter tout l’attirail nécessaire m’apparaissait comme un défi colossal et je ne voulais pas jouer à Tetris avec un plus petit véhicule juste pour sauver de l’argent à la pompe. 

Les gentils responsables de General Motors du Canada ont vite accepté de me prêter un tout nouveau GMC Acadia 2017 — en version haut de gamme Denali, rien de moins. Bien qu’il soit plus court que l’ancienne génération, ce VUS à 3 rangées ne manque pas d’espace. Parfait!

Il nous a fallu très peu de temps pour apprécier son haut degré de raffinement. Doux et silencieux sur la route, l’Acadia a gardé le bébé endormi pendant la majeure partie du trajet de 6 heures, ce qui a fait bien plaisir à maman et papa. Un tel confort et une telle sérénité en font d’ailleurs un véhicule idéal pour les longues promenades. En revanche, son comportement en ville l’empêche d’être un véhicule idéal pour les familles.

Quelques reproches…
Devenir parent change absolument tout. Vous le savez certainement si vous avez déjà des enfants, mais avis à ceux qui prévoient fonder une famille un jour : vous ne serez jamais prêts. Être parent signifie aussi qu’on regarde les choses qui nous entourent de façon bien différente.

Prenons la visibilité, par exemple : assis dans le siège du conducteur, arrive-t-on à bien voir dehors? Dans le cas du GMC Acadia 2017, les larges montants de toit avant et les gros rétroviseurs latéraux me cachaient beaucoup la vue et ça devenait problématique pour tourner à gauche. Sur l’autoroute, par contre, c’est correct : les rétroviseurs rendent de précieux services une fois bien ajustés.

Mon autre principal reproche concerne la boîte automatique à 6 rapports, qui montait de façon saccadée et rétrogradait souvent avec difficulté. Peu importe la pression exercée sur l’accélérateur, elle n’arrivait pas à changer de rapport en douceur. J’ai eu l’occasion d’essayer un autre exemplaire de l’Acadia Denali durant cette semaine et la même situation s’est produite. 

Quel contraste avec le nouveau Cadillac XT5! Pour à peu près le même prix, celui-ci offre une excellente visibilité vers l’avant et une boîte automatique fluide à 8 rapports. Certes, il n’a pas 3 rangées de sièges, mais je me suis toujours demandé combien de propriétaires de tels véhicules se servent vraiment de leur 3e rangée.

V6 puissant
Mon évaluation du GMC Acadia 2017 n’est pas très reluisante jusqu’à maintenant, mais ce sont les faits. Pour le reste, il s’agit d’un bon, voire d’un très bon VUS.

Inclus de série en version Denali, le V6 de 3,6 litres fournit une puissance plus qu’adéquate. Ses 310 chevaux se déploient à 6 600 tours/minute, tandis que ses 271 livres-pied de couple arrivent plus tôt (5 000). L’Acadia décolle avec aplomb, quoique les sprints soutenus requièrent un peu plus de temps. 

La première chose qu’on remarque en pleine accélération, c’est un patinage des roues — inhabituel pour un gros et luxueux VUS muni d’une traction intégrale. Or, à l’instar du Cadillac XT5, l’Acadia Denali exige qu’on le place manuellement en mode 4 roues motrices; autrement, seules les roues avant entraînent le véhicule. Le but, évidemment, est de réduire la consommation d’essence, mais pour un gros GMC de la sorte, ça fait très bizarre. N’oubliez pas d’actionner le rouage intégral quand les températures froides se pointent.

Raffinement à la façon GM
Le meilleur aspect du nouveau GMC Acadia est son raffinement. Comme les autres véhicules de la marque, il nous donne l’impression de se déplacer dans un cocon. Les bruits sont efficacement neutralisés; même à une vitesse légèrement supérieure à la limite sur l’autoroute, ma femme et moi pouvions discuter sans hausser la voix… et réveiller le bébé.

De plus, le roulement de l’Acadia s’avère particulièrement feutré, entre autres grâce à un système d’amortissement variable en continu et à une suspension arrière indépendante à 5 bras. En même temps, on le sent lourd, comme un gros bloc de béton, même s’il a perdu 700 livres par rapport à l’année dernière. Ceux qui recherchent une bonne sensation de solidité et de sécurité sur la route l’adoreront.

Les nouvelles dimensions un peu plus compactes de l’Acadia 2017 influencent positivement sa maniabilité : la direction se montre plus vive et confère une agilité étonnante au véhicule. Quant aux freins, ils sont puissants et efficaces, avec une très bonne sensation au niveau de la pédale. 

La signature Denali
Les modèles Denali se démarquent toujours par leur accoutrement. Si le nouveau GMC Acadia arbore un look plus audacieux qu’avant, il faut reconnaître que l’ajout de belles garnitures chromées, de jantes de 20 pouces, de phares à haute intensité et de feux arrière à DEL lui donne presque l’allure d’un VUS de luxe.

Même chose dans le spacieux habitacle. Un affichage numérique de 8 pouces exclusif à la version Denali prend place au milieu des cadrans, tandis que le superbe écran tactile de 8 pouces avec système IntelliLink de GMC (et navigation) se dresse au sommet de la jolie console centrale. Seul bémol : les garnitures en similibois paraissent bon marché. 

Les gros sièges avant en cuir avec assises chauffantes et ventilées de l’Acadia Denali procurent beaucoup de confort, mais pas tout à fait assez de soutien dans l’ensemble. Les fauteuils chauffants à la 2e rangée sont bien conçus; idem pour ceux de la 3e rangée. Le volant chauffant de cette version est un autre incontournable.

Un Denali dans vos plans?
Je devrais plutôt dire : quels sont les plans de l’Acadia? Pour les 2 prochaines années, le véhicule ne changera pas, mais je me demande si GM le dotera par la suite d’une boîte automatique à 8 ou même à 10 rapports. Entretemps, une révision de la boîte à 6 rapports serait grandement souhaitée.

Bien que ma famille et moi ayons apprécié notre semaine en compagnie du GMC Acadia Denali 2017, le XT5 mis à l’essai quelques jours plus tard a vite fait de l’éclipser. Il existe aussi plusieurs autres bons utilitaires à 3 rangées sur le marché, dont des versions cossues du Toyota Highlander, du Honda Pilot et du Dodge Durango. Aucun n’a le panache de ce Denali, mais l’Audi Q7, certainement. 

Vous aimeriez un 2e avis? Lisez les premières impressions du GMC Acadia 2017 de Daniel Rufiange.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
GMC Acadia 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
GMC Acadia Denali 2017
GMC Acadia Denali 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :M.St-Pierre
Photos du GMC Acadia Denali 2017
Photo : GMC Canada
GMC Acadia Denali 2017