Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Jeep Cherokee 2020 : des ventes en chute libre

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Le mois de janvier maintenant terminé, on connait les résultats de ventes automobiles pour 2019 pour chaque manufacturier ou presque. Du côté de FCA, plusieurs modèles sont en chute libre – généralement les plus âgés du lot –, tandis que d’autres connaissent une croissance digne de mention.

Dans la colonne Jeep, c’est le Renegade qui souffre le plus avec près de 50 % moins d’exemplaires vendus en 2019 par rapport à l’année précédente. Au deuxième rang de la décroissance, on retrouve le Jeep Cherokee qui s’est beaucoup moins bien écoulé au fil de 2019, si on compare avec les chiffres de 2018. On parle ici d’une réduction de 34 %, ce qui n’est pas rien.

Pourtant, juste au-dessus du VUS compact, on retrouve un vieux routier, le Jeep Grand Cherokee pour ne pas le nommer, qui a vu sa courbe de croissance grimper de manière exponentielle en 2019. Comment un VUS lancé en 2011 peut-il encore aussi bien se vendre, quand son petit frère, plus jeune de trois ans, commence déjà à battre de l’aile?

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : V.Aubé

Ma première hypothèse pointe en direction de la concurrence, la marque américaine qui doit faire face à quelques piliers de la catégorie – on pense notamment au Toyota RAV4, au Honda CR-V, au Ford Escape et au Nissan Rogue pour ne nommer que ceux-là –, mais peut-être que le Jeep Cherokee est lui-même coupable de son impopularité des douze derniers mois.

Un design plus sage
Pourtant, le modèle a été remodelé pour l’année-modèle 2019, le Cherokee qui a d’ailleurs délaissé son arrangement controversé à l’avant, les phares repositionnés à une hauteur plus conventionnelle qui donnent au VUS un air plus sage à ce niveau.

Est-ce que cette rhinoplastie a nui à la popularité de l’utilitaire? Tout porte à croire que non, car la silhouette générale du VUS n’a pas évolué, le Cherokee qui a au moins le mérite de ne ressembler à aucun autre véhicule de son segment, grâce à un style un peu plus près de celui d’un 4x4 traditionnel.

Photo : D.Boshouwers
Photo : D.Boshouwers

Cette livrée Altitude se retrouve dans le premier tiers de la gamme Cherokee, le VUS qui est disponible en huit livrées différentes (Sport, North, Altitude, Limited, Trailhawk, High Altitude, Trailhawk Elite et Overland) et pourtant, le montant exigé pour s’asseoir derrière le volant du modèle est assez élevé. En effet, il faut 46 505 $ pour prendre place à bord du Cherokee Altitude 2020 que vous apercevez ici.

Notez que le prix inclut les frais d’expédition de 1 895 $ et la taxe d’accise fédérale sur le climatiseur de 100 $. Avec un prix de départ de 36 745 $, on a donc droit à un véhicule richement équipé… au niveau des options. Voilà peut-être une partie de l’explication… le prix demandé!

Un habitacle sombre
Comme c’est souvent le cas avec les livrées plus accessibles, la couleur de choix à l’intérieur du Jeep Cherokee est le noir. C’est en effet très sombre à l’intérieur de ce multisegment, mais bon, on ne peut pas critiquer cette coloration qui, il faut l’avouer, est plus facile à entretenir, surtout quand la neige et la gadoue s’en mêlent.

Photo : V.Aubé

Si la plupart des matériaux qui tapissent l’habitacle du Cherokee sont de bonne facture – il y a tout de même quelques plastiques bon marché ici et là –, c’est la sellerie en tissu qui laisse un peu à désirer. Disons seulement que ceux-ci ne sont pas dignes d’un VUS qui frise les 50 000 $ avec les taxes!

En revanche, l’espace aux deux rangées de sièges est dans la bonne moyenne de la catégorie, un commentaire qui s’applique aussi au volume de chargement derrière. La planche de bord, quant à elle, n’est peut-être pas la plus élégante du segment, mais toutes les commandes sont faciles à utiliser, de la molette servant à sélectionner le mode de conduite désiré aux phares du côté gauche, sans oublier celles de la climatisation.

Finalement, l’écran tactile de sept pouces n’est pas le plus imposant de l’industrie, mais la clarté de l’image compense amplement. Et puis, le système UConnect est d’une facilité déconcertante à manier au quotidien. J’aimerais toutefois qu’on revienne à la base pour certaines commandes simples, comme la sellerie chauffante, de même que le volant chauffant. Dans ce cas-ci, il faut accéder au menu de la climatisation pour enclencher le réchauffement de notre postérieur.

Photo : V.Aubé

Au volant du modèle turbo
Sous le capot arrondi de ce Cherokee Altitude 2020 se cachait l’un des moteurs disponibles en option, le 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée qui a été ajouté au catalogue l’an dernier. Ce moulin d’une puissance de 270 chevaux et 295 lb-pi de couple est clairement celui qui en donne plus sur papier, lorsqu’on compare avec le V6 Pentastar de 3,2-litres qui livre 271 chevaux et 239 lb-pi de couple maximal.

Malheureusement, je suis resté sur mon appétit après ces quelques jours passés au volant du Cherokee 2020. Disons que je n’ai pas tout à fait ressenti les 270 chevaux de la mécanique lors de mes accélérations. De plus, la sonorité du moulin turbocompressé n’est pas la plus mélodieuse de l’industrie, je dois l’avouer. La boîte automatique à neuf rapports démontre encore quelques irrégularités à l’occasion, mais en conduite normale et reposée, l’unité fait quand même du bon boulot.

Je dois également ajouter un point négatif sur cet autre utilitaire. Le volant, comme c’est le cas dans d’autres produits FCA, n’est pas le plus agréable à prendre en main. Nul besoin de me rappeler que le Cherokee n’est pas un modèle de performance, mais qu’importe, la pièce d’équipement sur laquelle on pose ses mains en tout temps se doit d’être plaisante à agripper.

Photo : V.Aubé

Heureusement, je n’ai rien à redire sur le confort du Cherokee, la suspension qui est très loin de celle d’un Jeep Wrangler Rubicon… heureusement d’ailleurs!

Quant à la consommation de carburant, les journées glaciales de ce début de 2020 n’ont pas aidé le Cherokee à enregistrer des cotes exemplaires en ville. Heureusement, le multisegment se reprend bien sur l’autoroute, lorsque le moteur tourne au ralenti. Mon indicateur de consommation indiquait 11,4 l / 100 km après ces quelques jours, ce qui est supérieur à la moyenne de 9,8 l / 100 km annoncée par l’EnerGuide canadien.  

Le mot de la fin
Le Jeep Cherokee est le seul VUS de la catégorie (avec le Mitsubishi Outlander) à continuer d’offrir un moteur V6 en option. Bien que la souplesse du V6 aurait été bienvenue, l’avenir de la marque à moyen terme est plutôt d'abandonner ces grosses cylindrées au profit des motorisations 4-cylindres turbo. Le résultat à la pompe n’est pas très concluant, mais bon, dans des conditions optimales, le Cherokee aurait certainement fait mieux.

Photo : D.Boshouwers

Comme je le disais en introduction, le représentant de Jeep est victime de l’excellence des autres véhicules disponibles dans le créneau. Au fil des saisons, la concurrence a rehaussé son jeu, ce qui fait qu’en 2020, le Cherokee commence déjà à montrer des signes de vieillesse.

Il a certes quelques qualités comme son système quatre roues motrices (les modèles plus cossus sont plus sophistiqués en ce sens) et la facilité d’utilisation de son système infodivertissement, mais ces caractéristiques ne font pas le poids face à des valeurs sûres comme le Toyota RAV4 ou même le Honda CR-V.

Et avec le prix demandé, on comprend vite pourquoi le Jeep Cherokee ne domine pas les ventes de son groupe.

Photo : D.Boshouwers

On aime

Le look unique
Les capacités hors route
Confort général

On aime moins

Le coût du moteur 4-cylindres turbo
Quelques options coûteuses
Consommation d'essence élevée (hiver)

La concurrence principale

Chevrolet Equinox
Ford Escape
GMC Terrain
Honda CR-V
Hyundai Tucson
Mazda CX-5
Mitsubishi Outlander
Nissan Rogue
Subaru Forester
Toyota RAV4
Volkswagen Tiguan

Photo : D.Boshouwers

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Cherokee 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos du Jeep Cherokee 2020