Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Rio EX Commodité 2011 : essai routier

Kia Rio EX Commodité 2011 : essai routier

Vaut-il la peine d'attendre? Par ,

Il y a des autos qui font saliver et d’autres qui servent de moyen de transport, sans plus. Force est d’admettre que la berline Kia Rio fait partie de ces dernières. D’ailleurs, sa silhouette et sa dotation, qui commencent à détonner par rapport à certaines concurrentes récentes, comme la Ford Fiesta, justifient l’arrivée prochaine d’une remplaçante, qui a été dévoilée au Salon international de l’auto de Genève, en mars. Cela n’empêche pas, cependant, le modèle existant d’accomplir efficacement ce pour quoi il a été conçu: transporter quatre personnes du point A au point B à petits frais.

La Kia Rio Commodité constitue un moyen de transport compact, pratique et abordable. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

La Rio, telle qu’on la connaît présentement, remonte à 2006. L’année dernière, son fabricant lui a fait subir une petite cure de rajeunissement, question de la garder au goût du jour. Du coup, elle a adopté des traits communs à l’ensemble des modèles de la marque, entre autres, cette calandre à grille en quadrilatère bordée de chrome surmontant une très large prise d’air à grille noire de forme asymétrique. Des retouches visant à faire patienter la clientèle en attendant une Rio entièrement renouvelée.

Est-ce que cela rend la Rio actuelle moins attrayante? À mon avis, non. L’arrivée prochaine de la Rio 2012 met en valeur deux attributs du modèle courant. Premièrement, à ce stade-ci de son existence, les «bobos» de cette Rio ont sans doute été corrigés. Deuxièmement, pour faire de la place aux modèles de la nouvelle cuvée, qui feront sous peu leur entrée chez les concessionnaires canadiens de la marque, bientôt on offrira aux consommateurs des incitatifs visant à disposer des Rio 2011. Une situation qui leur donnera plus de négociation.

Peu de rivales… directes
Cette Rio fait partie d’un petit créneau de sous-compactes: celui des berlines que je me plais à surnommer «économinis». L’acheteur qui envisage l’achat d’une berline Rio n’inscrira donc pas plus de cinq autres noms sur sa liste d’épicerie: Toyota Yaris, Chevrolet Aveo (qui sera bientôt remplacée par la Sonic), Ford Fiesta, Nissan Versa et Hyundai Accent.

Le public affectionne les économinis à hayon. C’est logique puisque leur habitacle transformable les rend plus polyvalentes. Il reste cependant des automobilistes qui préfèrent l’allure plus conservatrice d’une berline.

Depuis l’an dernier, la Rio a une calandre dont le dessin comporte des éléments de style communs à tous les produits Kia. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)