Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lexus GS 450h 2013 : premières impressions

Lexus GS 450h 2013 : premières impressions

Toujours aussi luxueuse et frugale, mais un peu plus sémillante Par ,

MONTEREY, Californie – Difficile à croire que je roule sur le fameux circuit de Laguna Seca au volant d'une berline qui doit sa réputation au détachement total entre le conducteur et la route.

En plus, il s'agit d'une hybride!

À ma grande surprise, la nouvelle Lexus GS 450h 2013 propose une conduite inspirante et stimulante. Sa suspension bien calibrée lui permet de négocier les virages en dévers avec équilibre et sang-froid.

Lexus GS 450h 2013 vue 3/4 avant
À l'instar de sa jumelle non hybride, la GS 450h 2013 profite d'une métamorphose complète. (Photo: Lexus)

Suivant l'exemple de Cadillac et de Buick, Lexus a décidé de rajeunir sa clientèle et d'offrir des véhicules plus dynamiques qui ne conduisent pas tout droit à la sénilité. Brillamment inauguré par la supervoiture LFA, le concept de design Waku Doki (une expression japonaise signifiant « une montée d'adrénaline qui fait battre le cœur ») donnera naissance aux futurs produits de la marque.

L'ancienne génération de la Lexus GS 450h avait démontré son côté sportif en s'illustrant lors du rallye Targa Newfoundland de 2007 et de 2008. Un exemplaire était à la disposition des journalistes curieux de comparer les deux générations sur la piste de Laguna Seca. Or, ils se sont vite rappelé que la vieille GS souffrait d'un manque flagrant d'agilité et de fermeté. C’en était presque pitoyable.

Encore tout récemment, Lexus nous promettait du changement avec sa nouvelle CT 200h. D'ailleurs, son ingénieur en chef, Osamu Sadakata, n'arrêtait pas de vanter que cette voiture hybride était « conçue pour être amusante à conduire ». Un mélange entre la Mazdaspeed3 et la Subaru WRX STI, elle a certainement fière allure ainsi qu'un tempérament jeune et agressif. Par contre, en dépit d'une belle tenue de route, la CT 200h n'arrive pas à livrer la marchandise. La faute revient à ce même groupe motopropulseur hybride de 134 chevaux qui alimente la Toyota Prius.

Dans les faits, chez Lexus, un client sur cinq opte pour un modèle hybride. Les dirigeants ont maintenant confiance que ces acheteurs recherchent autant l'agrément de conduite que la faible consommation d'essence.

La GS joue la grande vedette dans la nouvelle mission de Lexus. À l'instar de sa jumelle non hybride, la GS 450h 2013 profite d'une métamorphose complète. L'empattement demeure le même, mais la largeur est accrue de 5,1 centimètres pour donner une posture plus stable. On note aussi un gain de 3 centimètres en hauteur qui se traduit par un meilleur dégagement pour la tête.

On a retravaillé la suspension dans le but de solidifier le roulement et la conduite. En outre, sa configuration arrière plus compacte envahit beaucoup moins le coffre. Ce dernier, qui voit également la batterie placée à la verticale, peut dorénavant engloutir 85 litres de plus.

Lexus GS 450h 2013 vue côté gauche
On a retravaillé la suspension dans le but de solidifier le roulement et la conduite. (Photo: Lexus)