Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Porsche Macan Turbo 2020 : voiture sport surélevée

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai le Porsche Macan Turbo 2020.

Le constructeur Porsche s’est immiscé dans le créneau hyper lucratif des multisegments compacts de luxe en 2015 avec le Macan, et depuis cette date, rien… ou presque ! C’est vrai que les stratèges de la division allemande ont multiplié le nombre de livrées disponibles (Macan, Macan S, Macan GTS et Macan Turbo), en plus d’apporter un modeste « facelift » à leur véhicule vedette, mais au-delà de cette commercialisation typique de la part de Porsche, le p’tit frère du Cayenne n’a pas outrageusement évolué.

La firme de Stuttgart n’avait pas vraiment besoin d’apporter quelque changement que ce soit à son athlète tout terrain parce que les ventes se portent bien et que le véhicule est toujours aussi pertinent après six années de service rendu. Il y a toutefois une autre explication à ce statu quo ; Porsche travaille activement à l’électrification du plus agile de ses VUS.

On ne connaît pas encore tous les détails entourant ce deuxième opus du modèle, mais une chose est sûre, cette version électrifiée risque de toujours être le « best-seller » de la marque lorsque celle-ci aura entamé son virage électrique de manière définitive. Est-ce qu’il sera supérieur à celui qui carbure à l’essence ? Seul le temps nous le dira.

En attendant ce tournant historique pour la marque, la clientèle aisée peut toujours se rabattre sur l’électrisant — c’est le cas de le dire — Porsche Macan Turbo, le plus véloce de son groupe. J’ai pu refaire connaissance avec le « hot rod » de la famille, l’instant de quelques jours. Voici ce que j’ai retenu de cette livrée qui est offerte sensiblement au même prix qu’une 911 Carrera de base.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Porsche Macan Turbo 2020, profil
Photo : V.Aubé
Porsche Macan Turbo 2020, profil

22 660 $ d’options !
Parlons-en de ce prix exigé (116 860 $ avant les frais de préparation et les taxes en vigueur) pour repartir au volant de ce Macan Turbo de couleur Argent Domolite métallisée, une teinte qui ajoute 790 $ au prix de départ fixé à 94 200 $. Porsche est reconnu pour ses impressionnantes listes d’options et, dans ce cas-ci, le véhicule prêté pour quelques jours à l’automne contenait l’équivalent d’une Mazda3 de base en équipement ajouté.

En plus du prix demandé pour la couleur spéciale — sachez par ailleurs qu’il existe trois coloris à 3560 $ et qu’il est possible de choisir sa propre couleur personnalisée pour l’incroyable somme de 13 050 $ —, les caractéristiques ajoutées comprenaient la sellerie en cuir naturel Espresso (3620 $), la suspension pneumatique (1590 $), le volant GT chauffant (370 $), les écrans pare-soleil pour les vitres de la deuxième rangée (340 $), les jantes Sport Classic de 21 pouces (2630 $), les sièges chauffants arrière (600 $), le pare-brise chauffant (520 $), ainsi que l’ensemble en fibre de carbone pour l’intérieur (1080 $).

Et ce n’est pas fini, oh que non. On continue avec la caméra 360 degrés (1360 $), les phares à DEL avec optique teintés (1190 $), l’ensemble Sport Chrono (1560 $), le régulateur de vitesse intelligent (1330 $), le support pour téléphone intelligent (780 $), le contour de la fenestration noire (270 $) et l’ensemble Premium Plus (4630 $). Tous ces éléments faisaient partie de l’équipement inclus à bord de notre Macan Turbo 2020.

Comme vous pouvez le constater, c’est assez essoufflant d’énumérer la liste d’options d’un modèle Porsche.

Porsche Macan Turbo 2020, avant
Photo : V.Aubé
Porsche Macan Turbo 2020, avant

Cette façon de faire « à la carte » ne changera certainement pas de sitôt, la clientèle de la marque ayant les moyens de ses ambitions. Il est tout de même étonnant de voir certains équipements au sein de cette liste, des trucs qui se retrouvent intégrés de facto à bord de véhicules grand public. Mais bon, c’est aussi le cas ailleurs dans l’industrie.

Un habitacle de voiture sport
Oublions quelques secondes les tarifs imposés à la clientèle pour se concentrer sur l’environnement réservé au conducteur d’un Porsche Macan, que ce dernier soit tatoué de l’écusson Turbo ou non. À l’ouverture des portières, on remarque tout de suite ces sièges sport reconnaissables par leurs insertions centrales à l’horizontale. Ces baquets sport sont très confortables à la base, mais ils ont également l’avantage d’être enveloppants pour les portions de route plus sinueuses.

La qualité de construction est également au rendez-vous, tout comme celle des matériaux retenus pour habiller l’habitacle. Toutefois, ce qui retient surtout l’attention, c’est cette fameuse position de conduite si chère aux concepteurs de Porsche. Le volant GT de parfait diamètre se positionne là où le conducteur veut bien le placer, tout comme le levier de vitesses de la boîte PDK à double embrayage qui est là pour se faire malmener par la main droite lors des changements de rapports en mode manuel… si vous préférez cette solution aux palettes logées derrière le volant.

Porsche Macan Turbo 2020, intérieur
Photo : V.Aubé
Porsche Macan Turbo 2020, intérieur

Signe de son âge un peu plus avancé, le Macan propose encore une armée de boutons entre les deux occupants de la première rangée, un détail que je ne déteste pas, et ce, même si ça risque d’être plus difficile à entretenir et nettoyer au fil des années. L’affichage de l’écran tactile central, d’une largeur de 10,9 pouces, est également d’une clarté impressionnante et sa réactivité est aussi rapide que le bolide qui l’abrite. Il faut toutefois quelques minutes pour s’y retrouver, le nombre de menus et d’applications étant généreux.

Malgré un format de multisegment compact, l’espace est convenable à la deuxième rangée, du moins pour deux adultes de grande taille. Avec deux enfants, c’est le grand luxe en matière d’espace. Là où le Macan turbo perd quelques points, c’est dans le coffre, un élément qui n’est certainement pas au sommet de la liste de priorités des acheteurs de ce type de véhicule.

Porsche Macan Turbo 2020, roue avant
Photo : V.Aubé
Porsche Macan Turbo 2020, roue avant

Agrément de conduite 101
Je mentirais si je vous disais qu’il faut absolument viser le modèle Turbo pour avoir du plaisir au volant de l’utilitaire allemand. Cependant, si le modèle de base est très compétent, les livrées au-dessus (S, GTS et Turbo) sont toutes follement équipées pour accrocher un sourire à celui ou celle qui tient le volant.

Je l’avoue, le Macan GTS est encore mon favori pour son obstination à cet aspect bien précis de la conduite, mais le modèle Turbo arrive bon deuxième sur ma liste. Évidemment, avec un moteur V6 biturbo de 2,9 litres livrant 434 chevaux en puissance et 406 livres-pieds de couple, les accélérations sont celles d’une sportive. Le 6-cylindres s’exprime haut et fort lorsque le pied droit en veut plus. Sans surprise, l’excellente boîte à double embrayage s’occupe de changer les rapports à vitesse grand V, qu’elle soit placée en mode manuel ou non.

L’électronique embarquée contribue également à changer le caractère du VUS, le mode Sport Plus aiguisant le comportement du véhicule au maximum.

La direction est également au centre de cet agrément de conduite. Celle du Macan Turbo est très précise, que ce soit en conduite urbaine ou sur l’autoroute à cadence élevée. Ce côté explosif serait inutile si le produit fini était inconfortable, mais heureusement, le Macan Turbo dorlote plutôt bien ses occupants.  

Quant à la consommation de carburant, elle est très étonnante à condition de ne pas se prendre pour Walter Röhrl (célèbre pilote allemande de rallye) au quotidien.

Porsche Macan Turbo 2020, phare
Photo : V.Aubé
Porsche Macan Turbo 2020, phare

Le mot de la fin
La mode est aux utilitaires de nos jours et même si plusieurs d’entre eux offrent des prestations similaires aux voitures traditionnelles, la conduite de ces véhicules surélevés n’est pas aussi… relevée. Le Porsche Macan Turbo n’échappe pas à cette règle, mais il faut l’avouer, il offre une expérience de conduite digne de l’écusson installé au bout de son capot.

Pour ceux et celles qui veulent se payer une voiture sport, mais qui ont absolument besoin d’un habitacle utilitaire, le Macan Turbo – les autres livrées de la famille — se doit d’être sur votre liste d’achats. Allez le mettre à l’épreuve, vous comprendrez pourquoi.

Porsche Macan Turbo 2020, trois quarts arrière
Photo : V.Aubé
Porsche Macan Turbo 2020, trois quarts arrière

On aime

Son tempérament sportif
La qualité d’exécution
La sonorité du V6

On aime moins

Le prix des options (!)
La visibilité arrière
Le coffre moins volumineux que d’autres VUS concurrents

La concurrence principale

Acura RDX
Alfa Romeo Stelvio
Audi Q5 / Q5 Sportback
BMW X3 / X4
Buick Envision
Cadillac XT4
Infiniti QX50
Jaguar F-Pace
Land Rover Discovery Sport / Range Rover Evoque
Lexus NX
Lincoln Corsair
Mercedes-Benz GLC
Tesla Model Y
Volvo XC60

Porsche Macan Turbo 2020, écusson
Photo : V.Auvé
Porsche Macan Turbo 2020, écusson

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Porsche Macan 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos du Porsche Macan Turbo 2020