Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Impreza WRX STI 2008 : Premières impressions

Subaru Impreza WRX STI 2008 : Premières impressions

Par ,

Monterey, Californie -- « Gauche 3 dans 80 mètres, suivi de droite 4, puis d'une épingle à droite qui se resserre. » Du chinois ? Non, du rallye. En réalité, ce sont quelques-unes des indications fournies par Subaru aux journalistes canadiens venus faire l'essai de la toute nouvelle Subaru WRX STI sur les routes sinueuses de la région de Monterey, en Californie.

La STI s'est quelque peu assagie, mais elle demeure tout de même une bête redoutable.

Un parcours conçu presque sur mesure pour la puissante petite voiture, totalement remodelées en 2008, et dont les énormes capacités sur les circuits mondiaux de rallye sont depuis longtemps reconnues. Mais cette fois, pas question de voitures adaptées ou de courses réelles; l'exercice a été préparé uniquement pour permettre aux journalistes, qui faisaient le premier essai du véhicule, de constater la maniabilité et la puissance du nouveau modèle.

Exercice réussi puisque mon collègue et moi-même avons franchi les quelque 70 kilomètres de l'étape en un temps record, sans même avoir l'impression de frôler les limites des capacités de la voiture.

Il a fallu attendre quelques heures et faire quelques kilomètres supplémentaires pour tester la voiture dans les conditions optimales que procure la piste de renommée internationale de Laguna Seca. Et cette fois, les limites de la voiture n'ont pas été atteintes, mais celles du pilote, largement.

Un nouveau design
La STI a toujours été la version extrême de toutes les Impreza. La version 2008 ne fait pas exception à la règle, même si le design a été considérablement adouci. Fini, par exemple, la protubérance énorme sur le capot qui servait d'admission d'air; on l'a remplacée par une entrée d'air de bonnes dimensions mais dont le design est nettement mieux intégré à la silhouette.

Même chose pour l'aileron arrière, auparavant digne d'un Airbus 380, mais dont les dimensions sont désormais normales, discrètes même. Il faut dire que la nouvelle STI n'est offerte qu'en version bicorps à 5 portes, et que l'aileron en question est dorénavant placé juste sous la ligne de toit, s'inscrivant discrètement dans cette dernière pour la prolonger.

L'aileron est beaucoup moins agressif que celui de la génération précédente.