Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Legacy 3.0R Optimum 2009 : essai routier

Subaru Legacy 3.0R Optimum 2009 : essai routier

Elle viellit toujours bien Par ,

Les Legacy et Outback de l'actuelle génération ont été lancées pour le millésime 2005. Mais contrairement à certains modèles qui traversent un cycle de produit sans changement, Subaru apporte constamment des améliorations à ses berlines et à ses familiales intermédiaires.

Le 6-cylindres à plat de 3 litres est maintenant assigné aux versions plus cossues de la Legacy.

Pour 2009, la Legacy reçoit une nouvelle ronde de changements. Les modèles « verdâtres » PZEV ont été présentés sur le circuit canadien des salons de l'automobile, même si la WRX STI a attiré toute l'attention, mais il y a des changements notables au reste de la gamme.

Première Legacy avec un 6-cylindres
Offert seulement dans l'Outback et le B9 Tribeca, le 6-cylindres à plat de 3 litres est maintenant assigné aux versions plus cossues de la Legacy. La 2.5GT est remplacée par la 3.0R, mieux placée pour rivaliser avec les berlines intermédiaires à moteur V6 des concurrents. La 2.5GT spec.B trône toujours au sommet de la gamme et profite d'une baisse de prix pour 2009.

Avec une puissance de 245 chevaux et un couple de 215 livres-pied, le moteur H6 de la Legacy est doux, silencieux et habituellement considéré comme étant plus docile que le moteur turbo de 243 chevaux. Cependant, il reçoit maintenant le système de gestion SI-DRIVE ainsi que des leviers de sélection de changement de rapports montés au volant.

La voiture performe bien sur le mode Sport Sharp : le 0 à 100 km/h prend 7,6 secondes, et le quart de mille s'effectue en 15,5 secondes à 146 km/h. Sur le mode Intelligent, la voiture nous récompense avec une consommation moyenne de carburant de 10,9 litres aux 100 kilomètres, mieux que ce que le 2.5 turbo peut accomplir.

Châssis compétent
La Legacy actuelle a toujours été une voiture agile; et même si elle n'est pas un bolide qui brûle les routes secondaires, on la sent légère sur pattes. Avec peu de roulis de caisse et une direction précise, elle ne se plaint pas quand on augmente la cadence. Le roulement se révèle un peu ferme sur les routes abîmées, toutefois.

Sur le mode Intelligent, la voiture nous récompense avec une consommation moyenne de carburant de 10,9 litres aux 100 kilomètres.