Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM ne vendra plus de véhicules à essence à compter de 2035

Mary Barry, chef de direction de General Motors | Photo : General Motors
Le meilleur taux d'intérêt
Daniel Rufiange
Avec l’annonce de 30 nouveaux véhicules électriques d’ici 2025, GM avait déjà montré ses couleurs

Grosse nouvelle en provenance de GM qui annonce qu’à compter de 2035, elle ne vendra plus de véhicules munis de moteurs à essence ou Diesel. C’est majeur comme décision, mais on ne peut pas dire que c’est étonnant.

Coïncidence, l’année 2035 est aussi celle qui a été avancée par certains États américains, ainsi que le Québec, comme moment de l’histoire où la vente de véhicules neufs munis de seuls moteurs à combustion serait interdite.

Tranquillement, on s’en va vers cette transition, et c'est un mouvement qui s'étend à toute l'industrie. Pas plus tard qu'hier, Nissan y est allée d'une annonce étonnamment similaire, en disant qu'elle souhaite elle aussi que les véhicules à moteur à combustion disparaissent de sa gamme d'ici... 2035.

L’annonce de GM est venue de Mary Barra, la chef de direction du géant américain. Elle a aussi dévoilé l’ambition du constructeur de devenir une entreprise carbone neutre d’ici 2040. (Nissan, pour sa part, vise 2050 pour arriver au même objectif).

Les nouvelles du genre se multiplient chez GM qui a déjà accéléré ses projets de véhicules électriques en novembre dernier. Récemment, la firme annonçait la venue de 30 nouveaux produits électriques d’ici 2025.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Le futur Chevrolet Bolt EUV
Le futur Chevrolet Bolt EUV | Photo : Chevrolet

Le plan communiqué aujourd’hui consiste à cesser la production de véhicules légers à essence d’ici 2035 et à passer complètement aux véhicules électriques pour éliminer les émissions. Cette transition prendra 14 ans et, au fil du temps, nombre de vos véhicules GM préférés passeront de l’essence à l’électricité. Ça inclut les camionnettes de l’entreprise, mais aussi une voiture comme la Corvette. Et pourquoi pas la Camaro? Oui, les temps changent.

Les usines de GM vont aussi se mettre au vert. Mary Barra a annoncé que tous les usines américaines utiliseront des énergies renouvelables d’ici à 2030 et que les installations mondiales changeront d’ici à 2035. Les fournisseurs seront également impliqués dans le processus, car GM prévoit de fixer des objectifs ambitieux pour réduire les émissions et trouver des matériaux plus durables. Pour atteindre ces objectifs, l’entreprise mettra en place un conseil de durabilité qui aura pour mission de partager et communiquer les meilleures pratiques possible aux partenaires et partis intéressés.

« Avec ces actions, General Motors se joint aux gouvernements et aux entreprises du monde entier qui travaillent à l’établissement d’un monde plus sûr, plus vert et meilleur. Nous pensons qu’avec notre échelle et notre portée, nous pouvons encourager d’autres entreprises à suivre notre exemple et à avoir un impact significatif sur notre industrie et sur l’économie dans son ensemble ».

- Mary Barra, General Motors

Alors que les pays et les États commencent à légiférer sur les futures ventes de nouveaux véhicules à essence et que l’administration Biden a annoncé le passage du parc de véhicules gouvernementaux à l’électricité, GM fonce à son tour. Ce plan montre que la firme américaine veut faire partie de la solution en donnant l’exemple.

À voir aussi : GM renomme une usine Factory Zero pour marquer la prochaine ère électrique

Daniel Rufiange
Daniel Rufiange
Expert automobile
  • Plus de 17 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 75 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 250 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque