Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Route 66 avec Nissan, jour six : de Flagstaff, Arizona, à Needles, Californie

Route 66 avec Nissan, jour un : de Chicago à Cuba

Route 66 avec Nissan, jour deux : de Cuba à Tulsa

Route 66 avec Nissan, jour trois : de Tulsa à Amarillo

Route 66 avec Nissan, jour quatre : d'Amarillo à Albuquerque

Route 66 avec Nissan, jour cinq : d'Albuquerque à Flagstaff

Voir aussi : L’histoire de la Route 66, celle qui transforma les États-Unis

Notre sixième journée sur la Route 66 a été longue, mais fertile en émotion. Lorsque le Grand Canyon figure au menu, il peut difficilement en être autrement. Notre départ s’est effectué avant le lever du soleil et s’est terminé au coucher de ce dernier. 

Heureusement, en mettant le pied en Californie, nous avons récupéré une autre heure pour nous retrouver sur le fuseau du Pacifique. Demain, nous atteindrons notre destination, soit Santa Monica, en Californie. En attendant, voici ce qui nous a marqués lors de cette sixième étape.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Early start
Photo : D.Rufiange
Early start

1 — Grand Canyon

Photo : D.Rufiange

Le Grand Canyon n’a vraiment plus besoin de présentation. Et, c’est important de le mentionner, ce dernier n’est pas sur le tracé de la Route 66. En fait, il n’est sur aucune autre route que celle qui mène au village qui porte le nom de Grand Canyon et vers le parc national qui abrite ce lieu naturel absolument spectaculaire. 

Et pour tout vous dire, aucune image ne peut rendre justice à l’endroit. Il faut s’y trouver pour en saisir toute l’ampleur et du coup comprendre le sens de l’expression « à couper le souffle ». Que vous soyez sur la Route 66 ou simplement dans les parages, n’hésitez même pas à faire le détour ; vous vous en féliciterez.

Photo : D.Rufiange

2 — Snow Cap, Seligman, Arizona

Photo : D.Rufiange

La ville de Seligman, en Arizona, c’est un peu le cœur et l’âme de la Route 66. Et au cœur de cette dernière, on retrouve le casse-croûte Snow Cap, un des endroits les plus visités de la Mother Road. 

Et ce n’est certes pas en raison de sa beauté ou du service cinq étoiles que l’on peut y trouver. C’est plutôt parce qu’il s’agit de l’un des monuments du tracé. L’histoire de l’endroit ne pourrait mieux représenter la naissance, la gloire et la déchéance de la 66. 

Mieux, il est aujourd’hui le symbole de sa résurgence. Le propriétaire, Angel Delgadillo, frère du fondateur, est celui qui a fait campagne, en 1987, pour que des affiches historiques soient placées ici et là le long du parcours afin que la Route 66, qui venait de vivre ses derniers jours, ne soit jamais oubliée. L’homme a même été consulté par John Lasseter des studios Pixar lors des recherches pour le film Cars.

3 — Powerhouse Visitor Center, Kingman, Arizona

Photo : D.Rufiange

Une fois que l’on quitte la ville de Seligman sur la 66, la prochaine municipalité d’importance est Kingman, qui est toujours situé en Arizona. Celle-ci est remplie de motels d’époque, dont la plupart renaissent de leurs cendres depuis quelques années. 

À la sortie du village, on peut découvrir le Powerhouse Visiter Center, un musée qui retrace l’histoire de la Route 66, mais aussi du transport en général en Arizona. L’édifice, qui abritait une centrale énergétique au début du XIXe siècle, a été restauré et a rouvert ses portes en 1997 pour accueillir les visiteurs. On y retrouve même une collection impressionnante de voitures électriques.

Photo : D.Rufiange

4 — Oatman, Arizona

Photo : D.Rufiange

Notre journée s’est terminée dans l’ancienne ville minière d’Oatman, en Arizona. Là, les moments qu’on peut y vivre sont surréels. La raison en est bien simple ; des ânes nous accueillent sur la rue principale. En fait, ces derniers font littéralement partie des meubles là-bas. La raison ? Les mineurs qui ont peuplé la ville lors de ses années glorieuses se sont pointés sur place avec ces derniers. 

Lorsque la Deuxième Guerre mondiale a mis fin aux activités minières à Oatman (le gouvernement avait besoin d’autres métaux que de l’or), les gens sont partis en laissant les ânes derrière eux. Ces derniers sont demeurés dans la région et ce sont leurs descendants qui nous attendent lorsqu’on traverse la rue principale. En vérité, il est impossible de ne pas s’arrêter à Oatman lorsqu’on se tape la Route 66.