Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Route 66 avec Nissan, jour cinq : d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, à Flagstaff, en Arizona

Route 66 avec Nissan, jour un : de Chicago à Cuba

Route 66 avec Nissan, jour deux : de Cuba à Tulsa

Route 66 avec Nissan, jour trois : de Tulsa à Amarillo

Route 66 avec Nissan, jour quatre : d'Amarillo à Albuquerque

Voir aussi : L’histoire de la Route 66, celle qui transforma les États-Unis

Déjà, une cinquième journée de route vient d’être complétée sur la Route 66. Nous avions de grandes attentes à l’amorce de cette dernière, mais différentes contraintes de temps (notamment en raison d’un parebrise qui a dû être remplacé sur un des véhicules), ainsi qu’un des endroits à visiter qui nous a laissés sur notre appétit, ont fait que nous avons atteint notre destination avec une petite déception. 

Qu’on se comprenne, toutefois ; une journée décevante sur la Route 66, c’est encore mieux que la meilleure journée qu’on peut passer au bureau au cours d’une année. N’empêche, nous avons effectué quelques arrêts intéressants. Voyez plutôt.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

1 — Continental Divide

Photo : D.Rufiange

La ligne continentale de partage des eaux pour l’Amérique du Nord est située près de la ville de Continental Divide, au Nouveau-Mexique. Comme son nom l’indique, une ligne sert de division des eaux entre l’est ou l’ouest. En fait, tout ce qui tombe du côté ouest finit pour se retrouver dans l’océan Pacifique alors que tout ce qui tombe de l’autre côté trouve un chemin vers l’océan Arctique ou le golfe du Mexique, en passant par le fleuve Mississippi. 

Un arrêt incontournable. Toutefois, il y a peu de choses à voir. 

Notez qu’en raison de son étendue, il existe d’autres lignes de démarcation en Amérique du Nord. Chaque continent, sauf l’Antarctique, possède sa ligne continentale de partage des eaux.

Photo : D.Rufiange

2 — Hôtel El Rancho

Photo : D.Rufiange

L’hôtel El Rancho, qui est situé dans la municipalité de Gallup, au Nouveau-Mexique, est un arrêt fort populaire de la Route 66. L’édifice qui l’abrite a vu le jour en 1936 et a été construit pour un certain R. E. Griffith, le frère de D. W. Griffith, un célèbre directeur de films de l’époque. Les frères Griffith ont invité tous les producteurs d’Hollywood à se servir de l’hôtel comme point central pour le tournage de longs métrages, souvent à caractère western. 

Au fil des années, quantité de vedettes ont séjourné à cet endroit. Il est d’ailleurs possible d’admirer des dizaines de photos d’acteurs et d’actrices célèbres de l’époque sur les murs de l’endroit. Notre photo vous montre un jeune Kirk Douglas lors du tournage du film Ace in the Hole (identifié ici par son titre alternatif, The Big Carnival) réalisé en 1951. Incroyablement, le père de Michael Douglas est toujours parmi nous. Il va même célébrer son 103e anniversaire le 9 décembre prochain. 

Photo : D.Rufiange

3 — La forêt pétrifiée

Photo : D.Rufiange

La forêt pétrifiée est l’un des endroits les plus courus de la Route 66, mais pour vraiment en profiter, il faut prendre le temps de s’y arrêter et de la découvrir à fond. Malheureusement, notre passage s’est fait en mouvement, si bien que nous n’avons pas eu le temps de prendre une pause pour admirer le paysage, encore moins visiter le centre d’interprétation pour parfaire nos connaissances. 

En gros, ce parc national, qui comprend aussi une section nommée Painted Desert, regroupe quelque 450 espèces de plantes, mais, surtout, des arbres pétrifiés par un processus naturel qui serait ici trop long à expliquer. Ce qu’on peut voir, ce sont des troncs d’arbres, mais qui ont perdu toute leur structure interne, remplacée par des minéraux ? Pour les amateurs de géologie et de géographie, un arrêt nécessaire.

4 — Le Wigwam Motel

Photo : D.Rufiange

Le Wigwam Motel est l’un des endroits les plus uniques de la Route 66. Situé dans la ville de Holbrook, en Arizona, il attire le regard des curieux en raison de ses chambres en forme de tipi. Les Motels Wigwam faisaient partie d’une chaîne d’établissements qui a vu le jour entre les années 1930 et 1950. Au total, sept villages Wigwam ont existé et ont fait le bonheur des touristes et des voyageurs au fil du temps. 

Celui de Holbrook est l’un des trois qui a survécu et l’un des deux qui est localisé sur la Route 66. L’autre se trouve dans la région de Rialto/San Bernardino, en Californie. À Holbrook, une voiture ancienne est garée devant chacune des chambres, ce qui ajoute un cachet. Et oui, vous pouvez réserver pour y passer la nuit, à condition de prévoir le coup. 

5 — Winslow, Arizona

Ce nom de ville, dans cet état américain, ça vous dit quelque chose ? Si oui, voici pourquoi : Dans la chanson « Take it Easy » du groupe The Eagles, enregistrée en 1972, les paroles font référence à un type qui se tient debout au coin d’une rue à Winslow, en Arizona. La pièce, qui a beaucoup tourné à la radio et qui est devenue l’un des classiques du groupe, a donné vie à une statue d’un homme, planté sur le coin de la rue, guitare à la main. 

On retrouve aussi un gigantesque panneau de la Route 66 peint au sol à cette intersection où les rues Second et Kinsley se croisent. 

Sur notre photo, prise lors d’un autre périple sur la Route 66, on peut voir l’affiche dans la rue, ainsi que la statue en arrière-plan (cachée par les touristes, eh oui). Plus loin, on peut apercevoir un autre statue, celle-ci représentant Glenn Frey, membre-clé du groupe The Eagles.