Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz CLS63 AMG 2012 : premières impressions

Mercedes-Benz CLS63 AMG 2012 : premières impressions

Rapide, confortable et réglable à souhait Par ,

Apparemment, la dame au volant d'une Prius dans la voie adjacente n'était pas du tout impressionnée par l'écusson «V8 BITURBO» sur les flancs de la nouvelle Mercedes-Benz CLS63 AMG 2012 dans laquelle je me suis retrouvé dernièrement. Les luxueux bolides de performance allemands comme celui-ci ne rendent évidemment pas service à Dame Nature, mais les gens de la division AMG ont quand même une conscience écolo.

La Mercedes-Benz CLS63 AMG 2012 sortira en trombe des cours de concessionnaires canadiens à partir de la mi-année. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

La preuve?

Ils ont remplacé le V8 de 6,2 litres par le nouveau M157 biturbo de 5,5 litres à injection directe. Donc, au lieu de nourrir continuellement un plus gros moteur assoiffé, le conducteur paie seulement pour la puissance dont il a besoin. En théorie, ce V8 amélioré livre la même performance que l'ancien tout en maintenant une consommation beaucoup moins scandaleuse à vitesse de croisière.

Plus de puissance, moins d'essence
Grosso modo, malgré la cavalerie accrue, la CLS63 AMG 2012 brûle environ 30 % moins d'essence super qu'autrefois. Elle éteint même le moteur à l'arrêt pour éviter de gaspiller inutilement du carburant, exactement comme le font les véhicules hybrides. Alors sachez, Mme Prius, que ma voiture ne polluait pas plus que la vôtre lorsque nous attendions côte à côte à un feu rouge!

Vous voulez des chiffres? Le rendement passe de 518 à 550 chevaux une fois cette CLS équipée de l'ensemble Performance en option (un peu ironique, non?). Avec sa boîte automatique à sept rapports accompagnée de sélecteurs de vitesses au volant, elle accélère de 0 à 100 km/h en un peu plus de quatre secondes et libère un son d'échappement digne d'une mitraillette – de quoi faire rager tout usager de la route qu'on tente de courtiser.

Double personnalité sexy
Cette prodigieuse boule d'énergie allemande est contenue à l'intérieur d'une superbe carrosserie nouvellement sculptée qui allie la silhouette racée d'un coupé à la fonctionnalité pratique d'une berline – à toit bas, faut-il préciser. Quatre personnes peuvent s'y asseoir et, en conduite normale, celles-ci ne se douteront jamais que la CLS63 AMG possède une double personnalité.

En optant pour le mode «Confort», qui adoucit la réponse de l'accélérateur, la rapidité de la direction et la fermeté des amortisseurs, la voiture file sur la route comme si elle flottait sur un nuage, offrant le genre de roulement décontracté et apaisant dont jouissent les dignitaires en voyage. Tant et aussi longtemps que le conducteur ne force pas la note, le moteur se fait à peine entendre. En vérité, hormis le bruit du vent et des pneus à haute vitesse, l'habitacle demeure terriblement silencieux.

Vous voulez des chiffres? Le rendement passe de 518 à 550 chevaux une fois cette CLS équipée de l'ensemble Performance en option. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)