Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz S 63 AMG 2011 : premières impressions

Mercedes-Benz S 63 AMG 2011 : premières impressions

La touche du motoriste! Par ,

Malmsheim, Allemagne – AMG, c’est le nom d’un magicien de la mécanique : le motoriste de Mercedes-Benz. Cette filiale à part entière a pour tâche d’insuffler une puissance monstre aux voitures de série du fabricant de Stuttgart, pour en faire des bolides de hautes performances. La S 63 est l’une de ses réalisations. Récemment, nous avons fait un bref essai de sa version la plus nouvelle en Allemagne, dans la région de Stuttgart.

Pour 2011, la Mercedes-Benz S 63 AMG bénéficie d’un nouveau V8 biturbo plus puissant et moins gourmand en carburant. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

Le 63 ne représente pas la cylindrée du moteur, du moins pas tout à fait. Le V8 biturbo logé sous le long capot de cette berline fait 5,5 litres. Mais, selon les spécialistes d’AMG, ce nouveau moteur produit autant de puissance que celui de 6,3 litres qu’il remplace. Qui plus est, il accomplit cela en consommant 25% moins de carburant! La magie est là.

Fort de ses 518 chevaux, le moteur atmosphérique de 6,2 litres aide la S 63 2010 à accélérer de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes, rappelle le fabricant. De plus, la consommation de ce moteur était considérable : 14,5 litres aux 100 kilomètres en moyenne pour la S 63 à empattement long (seule version disponible au Canada).

Or, le moteur qui anime la S 63 2011 développe 544 chevaux et permet à cette berline de deux tonnes d’accomplir de meilleures prouesses athlétiques, puisqu’il retranche un dixième de seconde sur le temps du 0-100 km/h. Le plus grand exploit, cependant, c’est à la pompe que cette S 63 l’effectuera : en s’y arrêtant moins souvent. Le fabricant affirme, en effet, que ce biturbo se contente de 10,5 litres de Super aux 100 kilomètres en moyenne!

Et comme si ce n’était pas suffisant, AMG propose pour la nouvelle S 63 une version Performance, munie d’une version plus poussée du même V8. Celle-là développe 571 chevaux et retranche un autre dixième de seconde au 0-100 km/h, l’abaissant à un bref 4,4 secondes. Ce n’est que quatre petits dixièmes de secondes de plus qu’il n’en faut à la nouvelle Ferrari California pour en faire autant!

Un petit joyau
Et comme tous les autres moteurs d’AMG, ce nouveau V8 biturbo est assemblé à la main selon un principe sacro-saint pour le motoriste : « un homme, un moteur ». Ce principe, qui vise à maintenir de hauts standards de qualité, fait de ces moteurs de petits joyaux d’orfèvrerie mécanique, que signe dignement le technicien qui l’a réalisé.

AMG propose deux versions de son nouveau V8 biturbo, qui produisent respectivement 544 et 571 chevaux. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)