Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Nissan Murano 2020 : Le VUS qui se prend pour un autre

Auto123 fait l’essai du Nissan Murano 2020

Flagstaff, Arizona - Depuis son arrivée sur la route en 2003, le Nissan Murano n’a pas vraiment changé de vocation. C’est un VUS qui n’est pas réellement concerné par les préoccupations habituelles d’un utilitaire.

Le style général, plus sportif que celui des autres modèles de la catégorie, donne au Murano l’allure générale d’une Maxima haute sur patte. L’espace est moins généreux qu’il ne l’est avec les produits de la concurrence et la forme fuyante du toit nuit un peu à la visibilité arrière - sans oublier que le Murano n’a aucune volonté d’aller jouer au matamore dans les routes non balisées. De plus, si vous avez à remorquer quelque chose, vous n’êtes pas non plus à la bonne adresse, car la capacité n’est que de 680 kg alors que les concurrents sérieux sont tous autour de 2250 kg dans ce segment.

Alors, pourquoi acheter un Murano en 2020 ? Vous aimerez ce dernier si vous recherchez des qualités qui ne sont pas habituellement attribuables à un VUS intermédiaire. Il y a d’abord cette silhouette unique qui arbore des courbures de voiture sport. Ces formes plus aérodynamiques, encore une fois plus prononcées que chez les collègues concurrents, contribuent à donner une excellente cote de consommation.

Photo : Nissan

Vous allez ensuite aimer sa conduite, même avec la boîte CVT qui, outre le fait de mettre quelques secondes à entrer en action lorsque vous démarrez franchement, offre un rendement exemplaire.

Confort et fonctionnalité
Le Murano offre, même dans ses versions de base, un équipement généreux qui donne l’impression de conduire un modèle appartenant à un segment plus élevé. Vous obtenez de série des jantes en alliage de 18 pouces, des phares automatiques à DEL, des phares de jour et des feux arrière à DEL, des rails de toit, des rétroviseurs chauffants et des poignées de porte chromées.

À l’intérieur, on retrouve un écran d’infodivertissement de huit pouces, un écran d’assistance au lecteur de sept pouces, les applications Apple CarPlay et Android Auto, la téléphonie Bluetooth, la climatisation automatique à deux zones, un régulateur de vitesse, le télédéverrouillage passif, un volant inclinable et télescopique, des miroirs éclairés aux écrans pare-soleil, des sièges avant chauffants à réglages manuels (conducteur et passager à quatre voies) et des garnitures en tissu.

Photo : Nissan

Les fonctions de divertissement incluent une chaîne stéréo à six haut-parleurs avec lecteur de disques compacts, la radio par satellite et les entrées USB à l’avant et à l’arrière. Parmi les éléments de sécurité, on peut compter l’alerte de porte arrière et l’alerte de collision avant avec freinage automatique.

Tout cela à un prix qui dépasse à peine les 32 000 $. Notre modèle Platinum, à un peu plus de 46 000 $, ajoute un toit ouvrant panoramique, un hayon électrique mains libres, une caméra extérieure à 360 degrés, un régulateur de vitesse intelligent et une gamme complète d’éléments avancés de sécurité et d’aides au conducteur de Nissan (la détection des piétons, le freinage automatique arrière, la surveillance des angles morts avec alerte de trafic transversal arrière, l’alerte de sortie de voie avec intervention, la reconnaissance des panneaux de signalisation et les capteurs de stationnement arrière).

La version Platinum comprend également des roues de 20 pouces, des phares antibrouillard, des barres de toit chromées, un système de navigation, un ouvre-porte de garage, de sièges avant ventilés, de sièges en cuir matelassé, des garnitures en bois sombre, une chaîne stéréo à 11 haut-parleurs et des capteurs de stationnement avant.

Photo : Nissan

Toujours le même V6
Tous les modèles partagent un moteur V6 de 3,5 litres qui offre toujours les mêmes 260 chevaux et 240 livres-pieds de couple, ainsi qu’une transmission automatique à variation continue (CVT). Le modèle S est à traction, mais tous les autres reçoivent une transmission intégrale de série. Les estimations de la consommation de carburant des modèles à traction sont de 11,7/8,3 litres aux 100 km (ville/autoroute). Les versions à traction intégrale ont une cote de 11,7/8,5 litres aux 100 km.

Puissant et économique
La plus grande qualité du Murano est d’offrir une conduite agréable et économique. Sur les 3600 km du périple de la Route 66, nous avons fait plus de 1500 km derrière son volant, le tout sur des routes parfois cahoteuses du parcours original de la Route et d’autres segments à des vitesses moyennes de plus de 130 km/h. Notre moyenne a tourné autour de 8,5 litres aux 100 km, un résultat très intéressant.

La puissance ne pose pas de problème. Il manque simplement de temps de réaction au moment de mettre le Murano en marche, mais par la suite, rien à redire sur la conduite. Les sièges « zéro gravité » sont aussi appréciés pour le confort qu’ils procurent lorsque vous êtes assis de longues heures derrière le volant.

Photo : Nissan

Ceux qui recherchent un peu plus d’espace iront vers le Honda Passport et ceux qui veulent plus de robustesse regarderont chez Toyota pour un 4Runner. Mais pour tous ceux qui veulent simplement un VUS fiable qui va faire la route élégamment, vous êtes au bon endroit.

Si vous ne voulez pas de modèle Platinum
Plusieurs vont sans doute se dire que 46 000 $ constitue un montant un peu élevé. Notre recommandation est d’y aller pour un modèle SV qui offre la majorité des équipements recherchés comme le volant gainé de cuir, les barres de toit et les aides à la sécurité — avec la possibilité d’en ajouter beaucoup plus si vous choisissez quelques options. Les roues de 18 pouces offrent également une conduite plus confortable que les plus grandes de 20 pouces, surtout sur nos routes abîmées.

Photo : Nissan

On aime

Sièges « zéro gravité » confortables
Espace arrière spacieux
Économie de carburant exemplaire
Conception extérieure élégante

On aime moins

Capacité de chargement modeste
Capacité de remorquage limitée
Cette conception extérieure élégante se traduit par une visibilité compromise vers l’extérieur

La concurrence principale

Chevrolet Blazer
Dodge Durango
Ford Edge
GMC Acadia
Honda Passport
Hyundai Sante Fe
Jeep Grand Cherokee
Mazda CX-9

Photo : Nissan
Photo : Nissan
Photo : Nissan