Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Ford Explorer ST 2020 : voilà qui est mieux!

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Il va falloir s’y faire : le constructeur Ford a le collimateur sur tout ce qui porte la mention utilitaire en ce moment. Elle est terminée l’ère des voitures Ford en Amérique du Nord – à l’exception de la Mustang –, place maintenant aux VUS, multisegments, et autres camions en tous genres.

Évidemment, pour séduire un public avide de sensations fortes, la Mustang demeure le choix par excellence, la Ford GT étant dans une classe à part, avouons-le! L’autre véhicule riche en adrénaline s’appelle F-150 Raptor, mais ce genre de mastodonte s’adresse à un public bien précis.

C’est un peu ce qui explique pourquoi les décideurs de Dearborn ont rapatrié l’écusson ST sur le Ford Edge l’an dernier et, depuis peu, sur l’Explorer ST 2020.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Le Ford Explorer ST 2020, vue trois quarts arrière
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, vue trois quarts arrière

La différence entre les deux seuls véhicules disponibles avec l’appellation ST, c’est que le premier constituait une transformation rapide d’un véhicule avancé en âge, tandis que le nouvel Explorer ST faisait partie de la stratégie dès le début du remaniement du modèle, un véhicule qui vient à peine d’arriver sur nos routes.

Jour et nuit
Est-ce que ça veut dire que l’Explorer ST est un véhicule supérieur au Edge ST? Inutile de m’étendre sur le sujet : l’Explorer ST supplante facilement l’autre multisegment sport. Mais l’Explorer le plus racé est-il le meilleur VUS sport au sein de sa catégorie? C’est ce que j’ai tenté de cerner pendant ces quelques jours d’essai.

Un Explorer ST, c’est quoi?
Prenons tout de même le temps d’énumérer les exclusivités de cette variante sportive, si vous le voulez bien. D’emblée, l’Explorer ST a droit à un bouclier un peu plus agressif que celui de ses comparses. La calandre noire tatouée de l’écusson « ST » vient tout de suite confirmer le côté plus bestial du VUS, un commentaire qui s’applique aussi à la portion arrière qui voit apparaître quatre tuyaux d’échappement, au lieu de deux dans les autres livrées.

Le Ford Explorer ST 2020,  logo ST
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, logo ST

Sur le modèle emprunté pour cet essai hivernal, le groupe optionnel « ST urbain », d’une valeur de 1 500 $, remplaçait les jantes d’origine par ces sabots noirs d’un diamètre de 21 pouces. Derrière celles-ci se cachent également des étriers de freins à disques peints en rouge, un indice de la présence d’un système de freinage bonifié.

Il n’y a pas à dire, cet Explorer ST vêtu de cette coloration Bleu Atlas, ne manque pas de charme, surtout avec cette silhouette « toute à l’arrière ». Il est toutefois dommage que la qualité d’assemblage ne soit pas encore uniforme, un défaut que j’ai aussi remarqué sur le Lincoln Aviator une semaine auparavant. Pour un véhicule de ce prix, c’est décevant!

Un moteur performant, mais…
Justement, cette mention du plus récent VUS Lincoln m’oblige à vous parler du moteur V6 biturbo de 3,0 litres de cylindrée qui se trouve sous le long capot de l’Explorer ST.

Le Ford Explorer ST 2020,  moteur
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, moteur

Le plus puissant des Explorer partage sa motorisation avec l’Aviator de Lincoln qui, pour le moment, n’est pas encore disponible avec l’option hybride rechargeable. Avec 400 chevaux et 415 lb-pi de couple optimal sous le pied droit, le V6 turbocompressé du multisegment à trois rangées de sièges est l’un des plus énergiques de la catégorie, n’étant supplanté que par le Dodge Durango SRT qui, rappelons-le, profite d’un V8 HEMI de 6,4-litres, bon pour 475 chevaux!

Pour acheminer toute cette cavalerie – 400 chevaux, ce n’est (vraiment) pas rien ! – aux quatre roues motrices, le constructeur fait encore confiance à sa boîte de vitesses automatique à dix rapports, une unité boulonnée un peu partout à travers l’alignement de l’ovale bleu.

Au sud de la frontière, le multisegment est livrable avec deux roues motrices arrière seulement, mais chez nous, Ford a décidé de commercialiser l’Explorer exclusivement avec un rouage intégral intelligent, ce dernier qui priorise le train arrière pour une conduite plus sportive. Je reviendrai sur cet aspect du véhicule un peu plus bas.

Le Ford Explorer ST 2020, vu de profil
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, vu de profil

Utilitaire l’Explorer ST?
Il aurait été fort étonnant que cette livrée la plus sportive perde son côté utilitaire. Après tout, Ford n’a pas inventé le concept et tous les autres VUS à caractère sportif disponibles sur le marché conservent leur habitabilité. S’il est vrai que le volume du coffre perd un peu au change lorsque la troisième banquette est en place (par rapport à l’ancien modèle), le nombre de litres se veut plus généreux lorsqu’on relie l’une ou l’autre des rangées de sièges arrière.

Une fois assis à bord, le constat est immédiat : la planche de bord s’inscrit dans la tendance du moment, c’est-à-dire un écran tactile inséré en plein centre qui, dans ce cas-ci, est plus imposant (10,1 pouces de hauteur) que dans les livrées grand public de l’Explorer. Derrière le volant, un autre écran confirme tout le travail effectué pour améliorer les graphiques affichés.  

Sous l’écran central, les principales commandes du quotidien sont faciles d’accès , tandis qu’entre les deux passagers, la console centrale propose un espace fermé pour la recharge d’un téléphone intelligent, deux porte-gobelets, la molette de la boîte de vitesses, en plus de cet autre bouton, baptisé « Drive Mode » qui permet de changer le caractère du véhicule. Je me dois aussi de souligner le confort des sièges aux deux premières rangées du moins.

Calandre du Ford Explorer ST 2020
Photo : V.Aubé
Calandre du Ford Explorer ST 2020

Mérite-t-il son écusson?
Au risque de me répéter, le Ford Explorer ST 2020 est un véhicule bien plus attrayant que l’autre multisegment tatoué des lettres ST. Le moteur V6 biturbo est très bien adapté au châssis du VUS et la boîte de vitesses, bien que capricieuse par moments, fait du bon boulot. Il faut toutefois prendre le temps de bien choisir son mode de conduite, l’Explorer ST qui en offre pas moins de sept, de Eco à Sport, en passant par le mode Hors Route.

Personnellement, j’ai préféré le mode Normal, bien dosé pour une conduite confortable au quotidien. Le mode Sport se charge de dynamiser l’expérience de conduite, avec une note supérieure provenant du compartiment moteur, d’une direction raffermie et d’une réaction plus vive du train roulant. C’est d’ailleurs avec ce mode que les « à-coups » de la boîte automatique refont surface, un détail qui peut devenir agaçant.

Malgré les quelques défauts soulevés jusqu’ici, le Ford Explorer ST 2020 mérite son appellation spéciale, n’en déplaise aux puristes de la Ford Focus ST… et même de la Fiesta ST. La direction est assez précise pour que le conducteur s’amuse un peu, la suspension est juste assez ferme pour qu’un virage soit abordé à vitesse grand V, tandis que le rouage intégral met l’emphase sur les roues motrices arrière, un comportement beaucoup plus sportif.

Le Ford Explorer ST 2020, arrière
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, arrière

Quant aux accélérations, disons seulement qu’elles surprennent amplement. Un véhicule imposant comme l’Explorer ST ne devrait pas (en théorie) être aussi vif pour abattre le 0-100 km/h! Pourtant, c’est le cas et il faut être vigilant pour ne pas dépasser les limites prescrites sur nos routes.

Le mot de la fin
L’Explorer ST se positionne comme l’un des plus amusants à conduire de cette catégorie de véhicules à trois rangées de sièges, avec amplement de puissance sous le pied droit, un freinage un peu plus musclé et une suspension plus ferme qu’à l’habitude. J’aime bien cette obstination du rouage intégral à prioriser le train arrière, une facette qui permet de réaliser des dérapages contrôlés si le cœur nous en dit.

Bien entendu, tout ceci se doit d’être accompli avec un certain doigté, l’Explorer ST qui n’a rien d’un poids plume, en plus d’être haut sur ses jantes de 21 pouces. Les lois de la physique, ça s’applique à tous les véhicules, même les VUS de performance agrémentés d’un écusson ST!

Le Ford Explorer ST 2020, avant
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, avant

On aime

Design réussi (en version ST surtout)
Qualité des graphiques (les deux écrans à l’intérieur)
Agrément de conduite

On aime moins

Qualité perceptible
Transmission automatique hésitante à l’occasion
Sonorité du V6 pas très convaincante

La concurrence principale

Buick Enclave
Chevrolet Traverse
Dodge Durango
GMC Acadia
Honda Pilot
Hyundai Palisade
Kia Telluride
Mazda CX-9
Nissan Pathfinder
Subaru Ascent
Toyota Highlander
Volkswagen Atlas

Le Ford Explorer ST 2020, trois quarts arrière dans la neige
Photo : V.Aubé
Le Ford Explorer ST 2020, trois quarts arrière dans la neige

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Ford Explorer 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Ford Explorer 2020
ford explorer 2020
Ford Explorer 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos du Ford Explorer ST 2020