Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 8e partie : et le Kia Telluride, lui ?

Hyundai Palisade 2023 et Kia Telluride 2023 : jumeaux ou cousins lointains ?
Photo : M.Crépault
Le meilleur taux d'intérêt
Michel Crépault
Le Telluride, un frère siamois ou un cousin éloigné ?

Hyundai Canada a confié à Auto123 un Palisade Ultimate Calligraphy 2023 afin que nous puissions l’inspecter sous toutes les coutures et vous en faire rapport. Voici le huitième volet de notre essai à long terme.

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 1e partie : les origines du gros Hyundai

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 2e partie : une version 2.0 améliorée

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 3e partie : laquelle des trois ?

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 4e partie : un portrait mécanique

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 5e partie : une traction passe-partout

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 6e partie : accès et espace glorifiés

À voir aussi : Hyundai Palisade 2023 essai à long terme, 7e partie : le festival des petites gâteries

Quels sont les liens entre Hyundai et Kia ?

Basé en Corée du Sud, Hyundai Motor Group est le 2e plus important chaebol au pays (mot coréen signifiant conglomérat et, pour ceux que ça intéresse, le premier rang appartenant à Samsung). Cette pieuvre corporative contrôle une cinquantaine de compagnies, notamment dans les secteurs de la métallurgie, de la construction, de la finance, de la publicité et, bien sûr, de l’automobile par le truchement de Hyundai Motor Company et de Kia (appelée Kia Motors jusqu’en 2021).

Hyundai a été fondée en 1967 et a lancé sa première voiture en 1975, la fameuse Pony. Plus ancienne, Kia a commencé en 1944 par assembler des vélos. Puis des motos. Puis des autos. Mais en 1997, en faillite, Kia est rachetée par son concurrent Hyundai. Depuis, les deux compagnies mènent leurs affaires indépendamment l’une de l’autre… tout en se partageant un généreux coffre d’outils. À chacun ensuite de développer son style et son succès. Tant qu’il y a des profits pour satisfaire les actionnaires.

Hyundai Palisade 2023 & Kia Telluride 2023
Hyundai Palisade 2023 & Kia Telluride 2023
Photo : M.Crépault

Extérieurement, est-ce que le Palisade et le Telluride sont si différents ?

Dans l’esprit de la plupart des gens, la marque Hyundai cherche davantage à communiquer une image à la fois plus luxueuse et plus conservatrice que Kia. À tort ou à raison ? Pour le moment, il faut reconnaître que cette impression se justifie. Par exemple, c’est Hyundai et non Kia qui a cru bon de lancer la division Genesis pour montrer aux consommateurs à quel point elle maîtrise désormais l’assemblage d’un produit haut de gamme. Kia n’en est pas encore là.

Cette distinction est sans doute volontairement entretenue par le grand patron. Les deux constructeurs coréens ont beau mener leur barque comme ils l’entendent, ils doivent sûrement tenir compte des stratégies orchestrées par Euisun Chung, l’actuel président du groupe et petit-fils du fondateur.

Mais bon. Répondons à la question. Cet été, la chance m’a souri. Durant une escapade vers une plage du Maine, j’ai pu stationner le Palisade juste derrière un Telluride. Même le hasard voulait savoir…

Le nouveau Hyundai Palisade 2023
Le nouveau Hyundai Palisade 2023
Photo : M.Crépault

Chez Hyundai, la nouvelle calandre très chic, les élégantes roues de 20 po de mon modèle Ultimate Calligraphy et une fusion harmonieuse de courbes et d’angles sculptent une silhouette somme toute passe-partout mais où le chrome abonde.

Le nouveau Kia Telluride 2023
Le nouveau Kia Telluride 2023
Photo : M.Crépault

Chez Kia, la calandre est moins impressionnante. En fait, on y retrouve le « tiger nose » dessiné par le designer Peter Schreyer il y a des lunes. Par ailleurs, la carrosserie du Telluride se satisfait de moins de chrome, tandis que ses roues de 18 ou 20 po ont davantage l’air d’avoir été conçues pour des sentiers rébarbatifs.

Pas besoin d’avoir un compas dans l’œil pour deviner que les spécifications des deux véhicules sont très similaires. Longueur, largeur et hauteur sont en faveur du Telluride mais par seulement une poignée de millimètres ; l’empattement est identique (2900 mm), comme la fourchette de poids (avec plus ou moins de kilos selon la version) et comme la contenance du réservoir d’essence (71 L).

Le Kia Telluride 2023 devant le Hyundai Palisade 2023
Le Kia Telluride 2023 devant le Hyundai Palisade 2023
Photo : M.Crépault

Est-ce que le Palisade et le Telluride utilisent le même moteur ?

Oui, le même V6 3,8 litres de 291 chevaux et les similitudes ne s’arrêtent pas là : même plateforme, même accélération, même traction intégrale, même consommation d’essence (ordinaire), même transmission automatique à 8 rapports sauf que, dans l’habitacle, la manière de s’en servir diffère. J’y reviendrai.

Est-ce que la conduite du Palisade et du Telluride se ressemblent ?

Un Palisade semble mieux gommer les bruits parasites, tandis que son comportement routier s’avère à la fois fluide et pesant. Une conduite rassurante à défaut d’être excitante.

Hyundai Palisade 2023, profil
Hyundai Palisade 2023, profil
Photo : M.Crépault
Kia Telluride 2023, profil
Kia Telluride 2023, profil
Photo : M.Crépault

Le Telluride, de son côté, procure une conduite légèrement plus affutée, comme si les ingénieurs s’étaient concertés pour régler différemment des composantes mécaniques pourtant identiques au départ.

Une grande qualité commune aux deux modèles : aucun ne donne l’impression au conducteur qu’il dirige un véhicule capable d’asseoir jusqu’à huit adultes. Les manœuvres à reculons pour se stationner se font en sifflotant.

La capacité de remorquage est de 5000 lb (2268 kg) pour tout le monde, exception faite du X-Pro de Kia qui peut tirer 500 lb de plus, en accord avec son look de baroudeur. Les capacités de chargement se voisinent aussi, dossiers couchés ou pas, bien qu’au final le Telluride procure quelques litres supplémentaires.

L'intérieur du Hyundai Palisade 2023
L'intérieur du Hyundai Palisade 2023
Photo : Hyundai
L'intérieur du Kia Telluride 2023
L'intérieur du Kia Telluride 2023
Photo : Kia

Est-ce que l’habitacle du Palisade et du Telluride partagent plusieurs points ?

Force est d’admettre que oui (ça devient de moins en moins surprenant). Examinez le tableau de bord de l’un puis de l’autre pour vous en convaincre. Outre des subtilités, l’ergonomie générale est jumelle. La seule grosse différence concerne la transmission : celle du Palisade s’en remet à des boutons-poussoirs, alors que celle du Telluride utilise un classique levier. Je préfère ce dernier mais il est vrai que les boutons plats libèrent de l’espace à l’avant.

Tout le long de la planche du Hyundai se poursuit cette abondance de chrome qui importe moins au Telluride.

Les deux sont très confortables et les deux accordent un accès facile et beaucoup de dégagement aux occupants de la banquette du fond.  Enfin, les deux sont bardés des aides à la conduite et des alertes habituelles.

Design extérieur des Kia Telluride 2023 et Hyundai Palisade 2023 et
Design extérieur des Kia Telluride 2023 et Hyundai Palisade 2023 et
Photo : M.Crépault

Quel modèle est le plus cher, le Palisade ou le Telluride ?

Étonnamment, bien que le Hyundai projette une image plus luxueuse, c’est la fourchette de prix du Kia qui commande des PDSF plus élevés. Les trois versions du Palisade s’échelonnent de 52 196$ à 60 996$, tandis que les cinq variantes du Telluride oscillent entre 53 059$ (EX) et 65 759$ pour le X-Pro (qui chausse des pneus tout-terrain pour renforcer sa vocation d’aventurier). Dans le fond, on joue ici la carte du luxe sans exiger en retour le prix d’une Lexus.

Les deux marques offrent une garantie groupe propulseur de 5 ans/100 000 km et autant pour la garantie globale limitée, plus une assistance routière de 5 ans/km illimité, incluant un appel de service gratuit.

Au final ? D’abord, vous déciderez du look qui vous plaît le plus, à l’extérieur comme à l’intérieur. Le luxe tranquille du Palisade ou l’aspect un peu moins banlieusard du Telluride ? Et puis : la conduite raisonnable du Hyundai ou celle légèrement plus acérée du Kia ?

Pour le reste, tout est kif-kif, incluant le fait que les deux sont des réussites.

Michel Crépault
Michel Crépault
Expert automobile
  • Plus de 45 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 12 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 190 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque