Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Buick Enclave Premium 2022 essai routier : la « minivan » de Buick

Peu excitant d’apparence, et peu dynamique à conduire, ce VUS offre en revanche du confort à revendre Le chroniqueur auto: , mis à jour:

•    Auto123 met à l’essai le Buick Enclave 2022.

•    Le modèle reçoit quelques mises à jour, mais rien de majeur.

•    Comme depuis sa naissance, le modèle préconise le confort d’abord.

L’année 2022 tire à sa fin au moment d’écrire ces lignes, et avec elle s’envole une autre saison où l’automobile se métamorphose de plus en plus. En fait, certaines marques ne proposent même plus de « voitures » à l’heure actuelle. Et en plus, celles qui restent prennent même la forme d’un VUS ou d’un multisegment. 

Buick a embrassé le format utilitaire assez tôt, plus précisément au début de ce siècle avec l’Enclave. Ce multisegment intermédiaire s’est amené pour l’année-modèle 2008 et n’a pas outrageusement changé depuis, malgré les multiples révisions apportées au fil du temps. 

En fait, on peut remonter à un peu plus loin pour découvrir les origines utilitaires de la marque. Buick a proposé le Rendezvous et le Rainier (aux États-Unis) avant l’Enclave, mais dans le domaine du mémorable, l’Enclave est un véhicule qui a traversé les saisons, contrairement à ces deux premières tentatives qui ne se retrouveront jamais dans un musée.

D’ailleurs, l’Encore, l’Encore GX et l’Envision sont trois modèles de la bannière Buick qui ont également bien fait depuis que le format utilitaire a pris son ascension. Mais, pour l’heure, c’est un Enclave fourni en livrée Premium que nous avons pu conduire en cette fin d’année. 

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Buick Enclave Premium 2022 - Profil
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Profil

Impression de déjà-vu 
Depuis son arrivée aux côtés des GMC Acadia et Saturn Outlook, le Buick Enclave a été proposé sous deux générations avec quelques refontes partielles ici et là. Et même si, depuis 2022, l’emplacement des blocs optiques à l’avant n’est plus à l’emplacement traditionnel, l’ambiance est sensiblement la même qu’à ses débuts. 

L’Enclave respire le luxe à l’américaine avec tout ce chrome et ces courbes, sans oublier quelques options de couleurs de carrosserie optionnelles ou même ce blanc givré triple couche, la coloration la plus dispendieuse (1 195 $) du carnet d’options. 

Buick Enclave Premium 2022 - Trois quarts arrière
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Trois quarts arrière

En version 2022, le multisegment se distingue de ses prédécesseurs par un arrangement remanié à l’avant, les phares qui sont installés plus bas que par le passé. Là où gisaient les phares, il n’y a pas si longtemps, Buick a conservé une forme d’éclairage, ces pointes brillantes et texturées qui jouent dorénavant le rôle de feux de jour.

Pour ce qui est du reste, l’Enclave demeure fidèle au modèle réintroduit en 2018. Le postérieur du véhicule ne change pas beaucoup, quoique l’intégration des feux de position diffère tout de même quelque peu. 

Et même si notre Enclave d’essai était équipé de ces jantes d’un diamètre de 20 pouces, une gracieuseté du groupe optionnel Expérience, on ne peut dire du Buick Enclave 2022 qu’il est excitant à regarder. Non, toutes ces courbes rappellent malgré tout qu’il n’y a pas si longtemps que la marque s’adressait à un public d’âge mûr, ce qui laisse croire à une conduite tout en douceur.

Buick Enclave Premium 2022 - Roue
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Roue

La fourgonnette de Buick
Sur le marché chinois où Buick est une marque très prisée des consommateurs locaux, la division américaine offre une fourgonnette GL8, le véhicule qui n’a évidemment rien à avoir avec la défunte Buick Terraza des années 2000. 

En fait, on pourrait même qualifier cette « minivan » de véhicule phare tellement le niveau de luxe à bord est à un autre niveau. Dans sa livrée la plus cossue, la GL8 Century Flagship troque son espace pour six passagers contre quatre places assises et un cinéma maison installé tout juste derrière la première rangée de sièges où un très large écran sépare carrément les passagers de l’avant et de l’arrière du véhicule. 

Sans être aussi luxueux que cette fourgonnette pour clients fortunés – la plus chère des GL8 commande près de 100 000 $ (en dollars américains) –, le Buick Enclave joue un peu le même rôle que la « minivan » Buick chinoise, surtout lorsqu’il est question de la version Avenir. 

Buick Enclave Premium 2022 - Sièges
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Sièges

Dans le cas qui nous intéresse, le niveau de finition Premium n’est pas piqué des vers non plus, même s’il y a clairement un écart entre cette livrée et l’édition plus riche. 

Malheureusement, le Buick Enclave n’offre pas un plancher aussi bas qu’une minifourgonnette – garde au sol oblige –, ni même de portières coulissantes sur ses flancs. En matière d’espace, le VUS intermédiaire de Buick se défend correctement, mais disons qu’il existe des multisegments plus logeables, surtout pour les passagers de la troisième rangée. 

Il n’y a pas de cinéma maison non plus, ni même de systèmes très poussés comme une navigation à réalité augmentée, une technologie qui commence à peine à faire son entrée dans les nouveaux modèles de l’industrie.

Buick Enclave Premium 2022 - Sièges arrière
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Sièges arrière

En revanche, au niveau de la conduite, le Buick Enclave se positionne comme un partenaire de choix pour les virées à l’autre bout du pays, à condition d’avoir un budget minimal pour l’essence! 

Le confort d’abord
L’agrément de conduite n’est peut-être pas sa plus grande force, mais pour le confort, l’Enclave se reprend de belle manière. Les suspensions ont clairement été conçues pour flotter sur la route et même si l’utilitaire repose sur des jantes de 20 pouces, on ne ressent aucune secousse démesurée dans l’habitacle. 

À noter : contrairement au modèle Avenir essayé plus tôt cette année, la suspension ajustable (une option de 1 895 $ sur l’Enclave Avenir seulement) ne faisait pas partie de l’équipement de série de cette livrée Premium. 

Par ailleurs, les sièges proposent un mélange plutôt réussi de fermeté et de mollesse pour garder les passagers dans un confort à l’américaine. Quant à la technologie QuietTuning, elle s’assure de garder le nombre de décibels dans l’habitacle à un minimum.

Buick Enclave Premium 2022 - Intérieur
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Intérieur

Au volant
S’il est vrai qu’une portion de notre essai routier s’est déroulée en ville, l’autre s’est heureusement déroulée sur des tronçons de routes plus sinueuses. Bon, rien à voir avec le paradis des voitures sport, mais quand même, l’Enclave a même fait crisser ses pneus lors d’un virage abordé à vive allure. C’est vrai que ce gros utilitaire n’est pas conçu pour ce genre de comportement 

Sous le capot, le même moteur V6 atmosphérique à injection directe de 3,6 litres de cylindrée d’une puissance de 310 chevaux et un couple de 266 lb-pi fait équipe avec une boîte de vitesses automatique à neuf rapports et un rouage intégral à embrayage double qui permet au conducteur de choisir entre les deux roues motrices avant ou la sécurité accrue d’une traction intégrale. 

Buick Enclave Premium 2022 - Feu
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Feu

Il serait logique de penser que la puissance du V6 est amplement suffisante, mais avec un poids de plus de deux tonnes, ce V6 (utilisé à toutes les sauces chez Buick) s’essouffle rapidement quand on pousse, et ce, même avec un seul passager à bord. On n’imagine pas avec une remorque, une boîte de chargement sur le toit et tout le matériel pour la marmaille! 

Mais bon, l’Enclave n’est pas une option sportive, lui qui préfère se la couler douce sur les boulevards et les autoroutes de l’Amérique. L’option de désactiver le rouage intégral est une manière toute simple de sauver quelques sous à la pompe. Encore faut-il que l’utilisateur s’assure que ce dernier est en fonction lorsque les conditions routières se détériorent.

Le mot de la fin
Plus bourgeois que la moyenne des multisegments intermédiaires, le Buick Enclave est difficile à classifier au sein de ce créneau logeable et confortable. Le représentant de la marque n’a pas les aptitudes pour rivaliser avec l’agrément de conduite des véhicules allemands, mais il offre certainement une expérience assez confortable pour convaincre une clientèle ciblée. 

Il sera intéressant de surveiller quelles seront les décisions prises pour l’avenir électrique de Buick. Il y a de fortes chances que son remplaçant porte l’appellation Electra, mais on ne sait jamais, le nom Enclave pourrait éventuellement revenir dans le giron de la division aux trois boucliers.

Buick Enclave Premium 2022 - Coffre
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Coffre

On aime

Le confort général
Le coût d’entretien plus bas qu’un modèle européen
Système d’infodivertissement facile à utiliser

On aime moins

L’agrément de conduite inexistant
Une seule option mécanique
Pas aussi cossu que la concurrence allemande

La concurrence principale

Acura MDX
Audi Q7
BMW X5
Cadillac XT6
Chevrolet Traverse
Dodge Durango
Ford Explorer
Genesis GV80
GMC Acadia
Infiniti QX60
Land Rover Discovery
Lexus RX
Lincoln Aviator
Mazda CX-9
Mercedes-Benz GLE
Nissan Pathfinder
Subaru Ascent
Toyota Highlander
Volkswagen Atlas

Buick Enclave Premium 2022 - Moteur
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Moteur

Quelques-unes de vos questions concernant le Buick Enclave :

Le Buick Enclave est sur le marché depuis quelle année-modèle?
Buick a introduit le VUS en 2007, en tant que modèle 2008.

Le Buick Enclave a-t-il déjà été offert avec une mécanique 4-cylindres turbo?
Non, jamais. Ce modèle a toujours accueilli des V6.

Est-il possible de conduire l’Enclave en mode deux roues motrices avant?
Oui, via le bouton dans la planche de bord. Cela permet de réduire la consommation d’essence du véhicule.

Buick Enclave Premium 2022 - Logo
Photo : V.Aubé
Buick Enclave Premium 2022 - Logo